« Je n’ai jamais été soupçonné de corruption » jure Cellou Dalein

0

Le parti Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), a organisé une conférence de presse ce jeudi 17 février 2022, à son siège. Le président Cellou Dalein Diallo, s’est prononcé sur ce qui pourrait expliquer le motif de ladite conférence.

 

D’un ton ferme, l’ancien premier ministre a laissé entendre qu’il n’a jamais été entendu par un agent de police ou un juge «Je n’ai jamais été soupçonné de corruption ou de détournement des deniers publics, si bien que mon capital le plus précieux pour moi, c’est ma crédibilité.»

Cellou Dalein Diallo, estime qu’aujourd’hui, c’est son capital là qui est «attaqué», c’est pourquoi il s’est dit qu’il important d’animé cette conférence de presse pas pour défendre «un terrain ou une propriété», mais, précise-t-il :«pour défendre«ma réputation et mon honneur que je tiens beaucoup.»

Selon le président de l’UFDG, cette campagne visant à l’expulser de cette maison ne date pas d’aujourd’hui. Après la prise du pouvoir en 2008 par le CNDD, le capitaine Dadis avait tenté de l’exproprier de ce domaine. Mais après avoir exposé à la junte d’alors tous les documents légaux et le processus qui a conduit à l’occupation de ce domaine par lui, « le capitaine Dadis lui avait présenté ses excuses et avoué qu’il n’était pas informé de tous ces détails. Également, au temps du Général Konaté et Alpha Condé, des gens autour de ceux-ci avaient également tenté de me déloger mais ils se sont, à leur tour, heurté à la légalité et la normalité d’acquisition. Je ne me suis pas emparé d’un bien public de l’Etat. Il s’agissait d’un domaine privé de l’Etat, que l’Etat m’a cédé dans le respect de toutes les règles de procédure. Ce n’est pas un bien public, c’est un bien privé de l’Etat.(…) Foromo qui était alors au patrimoine bâti m’a envoyé une lettre pour l’acquisition du domaine. Le montant s’élevait à 406 millions. Il m’a dit que si je voulais, il pouvait demander au président de me le donner ou de réduire le prix. J’ai dit non, je préfère l’acheter au prix du marché (…). J’ai alors emprunté de l’argent à la Société Générale pour l’acheter. Tous les documents existent à cet effet », a-t-il ajouté.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée