« je me sens mieux en Guinée que n’importe où» Mamadi Doumbouya répond la CEDEAO

0
Dans une interview qu’il a accordée à nos confrères de RFI et France 24, le président de la transition a tenu à apporter des précisions sur les sanctions infligées aux putschistes qui ont renversé le chef de l’État déchu Alpha Condé le 05 septembre dernier par la CEDEAO. 
Pour Colonel Mamadi Doumbouya, cette interdiction de voyager n’empêche pas le CNRD de continuer à rester au pays. Le président de la transition rassure à la CEDEAO qu’il n’a pas  » besoin voyager » puisque qu’il se  » sens mieux en Guinée que n’importe où ».
 « j’ai fait don de moi, cela fait des années que je n’ai pas pu sortir de la Guinée. Je suis en Guinée, je me sens mieux en Guinée que n’importe où. Je n’ai pas besoin de voyager. Ce dont j’ai juste besoin maintenant, c’est de me concentrer en Guinée sur nos problèmes, pouvoir trouver des solutions à nos problèmes. Et en ce qui concerne les avoirs, nous les membres du CNRD, nous n’avons rien à gérer. Donc, ça pour moi, ce sont juste des principes. Mais à savoir s’il y avait quelque chose à gérer, vous pouvez chercher. Vous ne trouverez pas. Maintenant, nous faisons tout quand même pour arrêter l’hémorragie dans notre pays. Et depuis notre arrivée, nous avons essayé de fermer tous les robinets, parce que, pour moi, les deniers publics ne sont pas quelque chose avec quoi on peut jouer. Le voyage, je pense que nous avons besoin de voyager bien sûr en Guinée pour voir nos problèmes en face et trouver les solutions à nos problèmes» a réagit le colonel Mamadi Doumbouya.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée