Souleymane Keïta: « Personne ne peut empêcher la tenue de ces élections »

0

Campagnes législatives : On ne va pas accepter qu’il y est collision parce qu’on ne va pas empêcher à quelqu’un de manifester… (RPG Arc En Ciel)
Interrogé ce jeudi, 16 Janvier 2020 par notre rédaction, Souleymane Keita, conseiller en charge des missions à la présidence et membre du bureau politique de la jeunesse du RPG-Arc-En-Ciel a fait savoir que rien, ni personne ne peut empêcher que les guinéens jouissent de leurs droits constitutionnels.
« Nous allons mener la campagne électorale car il y a la règlementation en la matière. Les manifestations sont autorisées en Guinée. Nous sommes dans une démocratie, l’Etat prend toujours les dispositions pour faire en sorte que les manifestations se passent conformément à la loi et cela n’empêche pas à ceux qui font campagne pour les élections de battre campagne. Il appartiendra à l’Etat de définir le cadre d’exercice de toutes ces opinions divergentes, c’est tout cela qui fait la divergence » A rassuré Souleymane Keita.

Pour une éventualité d’affrontement entre les pro et anti constitution pendant ces campagnes, il souligne
« Il ne peut jamais y avoir d’affrontement d’autant plus que quand vous manifester, vous écrivez pour demander l’autorisation même si c’est un régime déclaratif mais vous écrivez toujours (…) On ne va pas accepter qu’il y est collision parce qu’on ne va pas empêcher à quelqu’un de manifester s’il remplit les conditions de manifester », dit-il. L’opposition réunie au sein du FNDC a jurée d’empêcher la tenue de ces élections législatives du 16 février prochain. Pour ce jeune cadre du parti au pouvoir, personne ne peut empêcher l’organisation de ces élections.
« Je suis désolé ! personne ne peut empêcher la tenue de ces élections. Vous aviez le droit de boycotter les élections, mais les empêcher cela non », a martelé ce conseiller à la présidence.
Poursuivant, Souleymane Keita dit avoir bien voulut que certains partis de l’opposition participent à ces élections histoire de mesurer leur poids électoral actuel. Pour lui, les démarches entamées par le Front National pour la Défense de la Constitution il y a de cela plusieurs mois déjà ont complètement échouées.
« Attention ! Le RPG ne compéti pas qu’avec ses alliés seulement, le MPD ou Guinée Debout ne sont pas des alliés du RPG. Il y a combien de partis qui ont quitté le FNDC pour venir déposer leur candidature ? Personnellement, moi je souhaitais voir l’UFDG de Cellou Dalein Diallo compétir avec nous. Maintenant s’il ne veut pas pour d’autres raisons inavouées nous on ne peut pas l’attendre », a conclut ce responsable de la jeunesse du RPG Arc En Ciel.

Rama Fils pour googa224.info

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée