Ismaël Djoubate sur les traces d’Alpha « Dans 2 ans la Guinée doit-être exportateur de l’agriculture et de l’énergie»

0

Selon le ministre du Budget, toutes réforment sectorielles sont en train de porter fruits à l’heure actuelle. Pour Ismaël Djoubaté, depuis la création d’un Guichet Unique du Commerce Extérieur qui vise à moderniser et à faciliter les échanges commerciaux afin d’accroître les recettes budgétaires dans le pays, tout va bien

« Aujourd’hui, je suis en train de saisir toutes les opérations pour les miniers et leurs sous-traitants. Il y avait assez de déperditions. Dans tous les cas tant que l’activité économique se porte mieux, il y a des recettes. La structure de l’économie guinéenne, c’est une économie tournée vers l’importation. Et les importations n’ont pas baissé. Les PME très malheureusement vivent sur le dos de l’État, sur le contrat de l’État. Encore une fois, on est fait qu’importer notre économie. On exporte peu et la production locale n’est pas aussi là. La Guinée a l’un de taux de croissance les plus fort. Mais tiré seulement sur les mines. Le Pr Alpha Condé veut de cette croissance des mines pour diversifier l’économie. La Guinée dans deux ans doit être exportateur de l’énergie et l’agriculture. Et les politiques du Pr Alpha Condé vont dans ce sens là» annonce le ministre ce mercredi 14 juillet dans l’émission  » mirador  ».

 

 

Par ailleurs, cet économiste dit regretter qu’avant la mis en place de ce guichet Unique du Commerce Extérieur (GUCEG) en 2019, le pays avait deux assiettes fiscales. L’assiette fiscale douanière et celle de des impôts : « Je me suis dit dans quel pays il y a deux assiettes fiscales ? Dès janvier 2019, j’ai mis le niveau B, le niveau identifiant le fiscal permanent. Et j’ai interconnecté les deux raisies dans un premier temps, c’est-à-dire les impôts et les douanes le tout lié à la banque centrale et interconnecté à l’APIP (l’Agence de Promotion des Investissements). Ce qui nous a permis d’avoir une assiette fiscale unique. Qu’à date, vous ne pouvez pas importer à la douane si vous n’êtes pas en règle avec les impôts. Par ce que les deux sont liés. Tout numéro identifiant qui n’est pas actif aux impôts n’est peut pas être actif à la douane. Et à la même année 2019, nous avons supprimé les chèques et les espèces dans le payement des impôts à la douane, supprimer carrément. Personne ne manipule l’argent. Tous les acteurs passent par un seul guichet » se réjouit Ismaël Djoubaté.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée