Interdiction du hadj 2021: «Nous n’avons pas de commentaire particulier » réagi Tibou

0

C’est une deuxième année de suite que le hadj n’a pas eu lieu à cause de cette pandémie mondiale du coronavirus. Cette décision vienne des autorités Saoudiennes. C’est seulement les citoyens résidents de l’Arabie Saoudite qui vont effectuer ce cinquième pilier de l’islam cette année. 

Le gouvernement saoudien a annoncé que seulement 60 000 pèlerins ferons le hadj 2021. En Guinée, la nouvelle ne réjouit point les candidats à ce pilier important de l’islam. Mais néanmoins, le gouvernement du Dr Ibrahima kassory Fofana, dit n’avoir pas le choix que de se conformer à la décision.

 

« Les autorités saoudiennes avaient dit au départ qu’elles allaient déterminer les conditions d’accès des pèlerins étrangers sur leur territoire et répartir le nombre de pèlerins. C’est vous qui me l’apprenez… Parce que, je n’ai pas encore eu de notification officielle moins encore de discussion avec notre représentation diplomatique basée en Arabie Saoudite. Je pense que c’est une mesure qui concerne tous les pays sans exception C’est une décision souveraine de l’Arabie Saoudite et comme on le dit, un mal commun n’est pas un mal. Selon ce que j’ai lu dans la presse, même en Arabie Saoudite, il y a des restrictions. Non seulement sur le nombre de pèlerins mais aussi, il y a des conditions drastiques inhabituelles notamment quand on dit de tel âge à tel âge. Nous n’avons pas de commentaire particulier, c’est une décision souveraine qui concerne l’ensemble des pays étrangers» a déclaré le porte-parole du gouvernement Tibou Kamara.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée