Interdiction des taxi-motos à Kaloum : « On a arrêté aujourd’hui 150 motos » (police) 

0

La décision de la direction nationale de la police routière interdisant la circulation des taxis motos au centre-ville de Kaloum est entrée en vigueur ce jeudi 06 mai 2021

D’après le directeur adjoint du service communication du ministre de la sécurité et de la protection ville, plus 100 conducteurs de taxi-motos ont été arrêtés ce jeudi. « Les taxi-motos qui se trouvent au niveau du port se sont même jetés sur les agents. Un des agents a été blessé au niveau de son œil. Mais cela ne nous a pas empêchées d’interdire la pratique. Vous savez, il y a des taxis qui sont en ville, il y en a aussi qui rentrent en ville. Donc nous nous avons commencées au niveau du pont 8 novembre pour empêcher que les gens entrent. Après, à l’intérieur, on nous a informées qu’ils y a des gens qui pratiquent là-bas. Nous sommes venus, il y en a qui ont réussi à s’en fuir. Mais on a pris beaucoup. On a arrêté déjà 150 motos aujourd’hui. La mesure ce n’est pas pour aujourd’hui seulement. C’est un processus qui va continuer. Donc on a commencé aujourd’hui et on est peu pas tout interdire aujourd’hui. Au fur est à mesure, les jours qui vont suivre vous verrez effectivement que les taxi-motos ont cessés de circuler dans la ville » a déclaré commandant Mory kaba

Le mois de janvier dernier, la mairesse de Kaloum Aminata Touré avait procédé à la remise de plusieurs tricycles à la jeunesse de cette ville afin de réduire le chômage et renflouer les caisses de la mairie. Pour le commandant Mory kaba, la décision concerne les moto-taxis et les tricycles. « Le communiqué que nous avons passé hier parle de moto-taxi et tricycles. Donc pour l’heure, aucune mesure contraire. Il y a effectivement ces tricycles que Madame la Maire de Kaloum qui ont été pris. Pour l’heure, nous sommes en train de décanté. Est-ce que cette décision viendra pour q régler la circulation, les tricycles à Kaloum ou bien la mesure va rester ? Et pour l’heure, c’est tout le monde qui est concerné » a-t-il conclu.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée