«Hadja Aïcha Bah première ministre la Guinée ira mieux» suggére une ancienne député

0
Un mois après le coup d’État du lieutenant colonel Mamady Doumabouya, la Guinée n’a toujours pas son premier ministre. Depuis que la concertation a commencé avec tous les acteurs de la vie nationale, plusieurs propositions d’un premier ministre ont été faites. Mais le président de la transition dans son adresse à la nation vendredi dernier, a promis de nommer d’un premier ministre des les jours qui suivent.
 
Pour l’ancienne député de la huitième législature Hawa Binta Diallo, le chef de l’État doit choisir une femme comme première ministre. A l’en croire, la gestion de la femme est toujours bonne. C’est pourquoi, la militante de l’UFDG, plaide pour la nomination de l’ancienne ministre de l’éducation nationale Hadja Aïcha Bah comme première première pour conduire la transition: « Je choisirai la première ministre. Il y a déjà des propositions. On parlait de beaucoup de femmes qui sont là, et qui peuvent vraiment nous représenter valablement. Par ce qu’on a vu lorsque Hadja Aïcha Bah a été nommée ministre de l’éducation nationale. Des résultats qu’on a obtenus, jusqu’à présent on n’a pas pu avoir ces mêmes résultats. Donc Hadja Aïcha Bah première ministre, je crois que la Guinée ira mieux. Parce qu’elle n’est pas corruptible. Elle est vraiment exigeante par rapport à tout ce qu’elle va dire. Donc, elle n’est pas aussi gourmande pour dire qu’elle va chercher de l’argent» a suggéré l’ancienne député de Dalaba.
Plus loin, cette enseignante reste persuader que non seulement la gestion de la couche féminine a été a été toujours bonne, mais également elle n’aime pas de conflit. « Vous ne verrez jamais une femme s’endetter. Si elle s’endette, et ça dure un peu, la femme va se cacher pour ne pas voir la personne qu’elle doit jusqu’à ce qu’elle puisse trouver à payer la dette. Si c’est l’homme, il va te convoquer à la gendarmerie ou la police pour dire ceci ou cela. Donc la gestion de la femme est toujours bonne» a-t-il fait savoir.
Il faut rappeler que dans la charte de la transition, 30% ont été octroyés à la couche femme dans le prochain gouvernement.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée