Guinée: lorsqu’un opposant historique démystifie le poste de chef de l’état !

0

Depuis l’arrivée du professeur Alpha Condé au pouvoir, le poste du premier responsable de la République de Guinée semble avoir pris de l’eau et surtout avoir perdu sa valeur et notoriété. Il prouve par ses attitudes et surtout celles liées à la nomination et au limogeage de ses ministres subalternes, des  commis de l’État guinéen, que la notoriété du poste de chef suprême de la République ne fait pas forcément la pertinence du pouvoir, puisque ces ministres, tout comme ses petits groupes nuisibles autour de lui peuvent lui faire du chantage, le diffamer pour continuer à rester des petits roitelets.

La notoriété du poste de président de la République si énorme soit elle a fini par vampiriser le pouvoir en Guinée, puisqu’il a élevé en 9 ans un troupeau de demystificateur,  qui sont parvenus à démystifier l’image de l’opposant historique devenu président. Il s’agit ici d’un troupeau nuisible,qui a sûrement par manque de pédagogie et de compétence pu démystifier sa politique, qui invoque son passé d’opposant historique afin de remporter le jeu des pouvoirs politiques en Guinée.

Ainsi l’opposant historique qui a trimé pendant 40 ans afin d’acquérir la notoriété nécessaire en accédant au pouvoir, est aujourd’hui soumis au chantage de ses ministres gangsters financier, c’est comme s’il aurait eu une notoriété forcée et le cas des ministres Oyé Guilavogui, Talybé Sylla en sont des exemples illustratifs. Ainsi lorsqu’on a eu une notoriété forcée, l’infamie peut être une sentance plus dure que n’importe quel séjour en prison.

En conséquence, il y’a lieu de se poser la question de savoir si le professeur Alpha Condé, serait t-il aujourd’hui dans une telle infamie, face à une horde de loup affamés, qui pense qu’un poste ministériel est inamovible, donc ils ne peuvent pas être évincés de leur poste, même à la suite d’une action ou d’une prise de position jugée inopportune?

Mieux aurait t-il à force de vouloir trop manipuler, opposer le peuple de Guinée, le tuer, oui à force de vouloir se muer dans des compromissions contre nature, pour se pérenniser au pouvoir, fabriquer des petits sous-dictateurs le poussant ainsi à perdre complètement sa notoriété, son poids de président de la République?

Ou bien c’est parce tout simplement il a toujours été un bon homme politique, mais pas un homme d’état ?

Serait t-il pris au piège aujourd’hui, par un groupe de vautour qui ont pris ses idées, celles qui prennent une forme aberrante totalitaire, qui cherchent à l’enfermer dans les carcans de leur propre perversion avec des moyens d’intimidations et de chantages, un peu comme les racketeurs américains qui vous imposent leur protection ?

Je m’interroge, car je trouve incompréhensible, inadmissible qu’un homme qui aurait combattu pendant 40 ans un système politique autoritaire avec un État voyou, arrive à recycler une fois au pouvoir tous les anciens bourreaux et dignitaires du système et pire encore s’accommode à un système clanique, à une structure mafieuse, antidémocratique. Car il est bien clair qu’après 9 ans au pouvoir, soldé par des violences, des tueries des guinéens, la corruption et l’injustice, personne ne saurait tirer du bien d’un tel entourage. Les laisser intervenir dans notre nation, avec leur idiotie séculaire, leur ignardise c’est détruire le peu qui nous reste encore Mr Alpha Condé.

En effet un chef d’état a besoin des gens qui vivent dans le creux de leur ventre la nécessité de changer, de prendre des décisions, d’aller les expliquer, et de faire. Mais vous, vous avez depuis 9 ans  que des gens qui soient assis et contents d’être ministres, directeurs qui ne savent agir que lorsqu’il faut mettre la machine à répression en marche.

Et pourtant, un ministre n’est pas un élu du peuple, il est nommé pour servir l’État, travailler pour le bien de l’État. Donc quand vous êtes ministre ou un commis de l’État, vous êtes sensés être ministre ou un commis de la République, c’est à dire vous servez l’intérêt général.

Mais avec vous Mr le Président, les rôles ont été tellement inversés dans ce pays, que vous n’êtes même pas en mesure de faire de vos ministres vos obligés, ils ont fait plutôt de vous leur obligé. Votre pouvoir semble être que de la figuration.

Un fait très troublant pour notre chère nation où tout se ressemble: C’est à dire que le tyran règne ou son ministre, des soldats mercenaires sont toujours les défenseurs de leurs personnes exécrables, les exécuteurs aveugles et cruels de leurs volontés absolues.
C’est pourquoi d’ailleurs on tue banalement dans ce pays. Les 7 personnes assassinées le 13.05.20 à Coyah et votre réaction peu rassurante sont une preuve palpable de cette situation de cul de sac, dans laquelle se trouve le pays.

Il y a autour de vous Mr le Président Alpha Condé très peu d’hommes qui se permettent un usage rigoureux et intrépide de leur raison, et osent l’appliquer à tous les objets dans toute sa force.
Et pourtant, si vous étiez un opposant historique, fidèle à ses idéaux, convictions, vous auriez  ainsi pu appliquer la rigueur à tous les objets de la morale, de la politique et de la société, aux ministres, aux militaires, à la jeunesse, aux peuples, aux fonctionnaires pour éviter qu’on ne reste pour toujours dans la médiocrité.

Et retenez surtout, qu’un État où  l’on peut venir du monde entier pour se procurer les matières premières et les produits de base sans penser à l’intérêt du peuple, à l’avenir de la nation mais en pensant plutôt à l’intérêt des ministres y compris le président, ne sert à rien.

En temps normal en ce moment, compte tenu de la situation de notre pays, un ministre a autre chose à faire que de faire le clown par le fait d’un limogeage ou parce qu’il est ministre. Ils devraient dans cette situation catastrophique, crisogène avoir le cran de limiter les dégâts de la pandémie du COVID-19, c’est à dire trouver le moindre mal pour enfin déterminer le grand bien du guinéen et de la Guinée.

Mais hélas, finalement avec vous le poste de président a perdu sa valeur, sa notoriété, sa grandeur d’être le premier de tous les guinéens, qui rassemble, uni les guinéens et fait de leur différence et diversité leur force.

Certainement un type bien aurait  honte d’être supérieur en Guinée aujourd’hui, car vous et vos subalternes, vous n’êtes pas un modèle de société politique.

Finalement, vous prouvez que ceux qui commandent en Guinée c’est toujours les pires, c’est-à-dire : les supérieurs, les chefs, les directeurs, les généraux, les ministres, les plantons!. Et votre entourage actuel a empoisonné vos rapports avec le peuple et le monde extérieur. Et  votre notoriété n’est plus que destructrice.

Quel gâchis !

Que Dieu sauve la Guinée de ses démons!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée