Guinée : les huit (08) jeunes tués lors des manifestations du FNDC regagnent leur demeure

0

Les huit jeunes tués lors des dernières manifestations du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) ont regagné leur dernière demeure ce vendredi, 06 décembre 2019 au cimetière de Bambeto où une centaine de victimes du régime Alpha Condé reposent.

Après la levée des corps à l’hôpital Sino-guinéen devant des leaders du FNDC comme Abdhourahmane Sanoh, coordonnateur national du FNDC, Cellou Dalein Diallo de L’UFDG,  Sidya Touré de l’UFR, De Faya Milimono du BL, le cortège funèbre a pris la direction de la mosquée de Bambetoaux environs de 12 heures.

Par la suite des prières d’usage dans cette mosquée, les familles des victimes, les militants et sympathisants du FNDC ont accompagné les 08 corps au cimetière de Bambeto dans douleur où ils ont été inhumés.

Profitant de ces funérailles, le chef de file de l’opposition guinéenne déclare :

 <<Je suis indigné de constater que les autorités guinéennes ont estimé que ces guinéens n’ont pas le droit d’être priés à la grande mosquée alors que c’est là-bas, il y a de la grande place. Je suis aussi surpris de constater que ces victimes n’auront jamais droit à la justice. Aucune enquête ne sera menée pour tenter de trouver les auteurs des crimes et de les déférer devant la justice. Mais ceci ne peut que galvaniser notre détermination pour défendre la Constitution et pour refuser l’adoption d’une nouvelle Constitution>>, précise Cellou Dalein Diallo, président de L’UFDG.

Amadou Oury Barry pour googa224.info

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée