Guinée : Les femmes du FNDC réclament justice pour leurs enfants tués

0
Les femmes du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) manifeste une nouvelle fois ce mardi, 19 octobre 2019 pour dénoncer la tuerie des jeunes ces derniers temps lors des manifestations mais aussi demander à l’État de mettre fin à ces cas d’assassinats et d’impunités.
Cette marche blanche partira du rond-point de Bambéto en passant Hamdallaye pour finir à la Bellevue.

D’après la porte parole des femmes du FNDC,  l’objet de cette marche, c’est d’envoyer un message à l’opinion publique.

<<Nous  voulons envoyer un cri à l’endroit de la communauté nationale et internationale par rapport aux tueries contre nos enfants. Nous avons déjà huit corps à la morgue et malgré tous nos efforts, nous avons compris que le gouvernement ne nous a pas entendu>>, a-t-elle précisé.

Pour l’honorable Mariama Tata Diallo, les responsables de ces assassinats répondront tôt ou tard devant les juridictions nationales ou internationales. <<Ces crimes ne resteront  pas impunis. Tôt  au tard, il répondra devant les juridictions nationales ou internationales. Ce qui est évident, que ça soit maintenant ou demain l’histoire retiendra qu’au temps du professeur Alpha  Condé, il y a eu tant de tueries, et que suite à ces tueries les femmes se sont battues. Elles se sont fait entendre à travers les marches pacifiques. C’est l’unique façon de nous faire enttendre au niveau  national et international>>, prévient-elle.
Au moment où ces femmes  manifestent à Conakry, les femmes du  FNDC de Labé aussi marchent dans la rue de la ville de Karamoko Alpha mö Labé pour stop aux assassinats des jeunes manifestants en Guinée.
Amadou Oury Barry pour googa224.info

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée