Guinée: le secteur pharmaceutique déclenche sa grève

0

Les organisations professionnelles de la pharmacie et officine de Guinée ont tenue une assemblée générale hebdomadaire ce samedi 15 février 2020 à l’Université Kofi Annan de Guinée. 

Dans son allocution, Madame Hawa Diakité, présidente de l’association des pharmaciens de Guinée est tout d’abord revenu sur les démarches qu’ils ont entrepris pour trouver des solutions aux nombreux problèmes auxquels ils sont confrontés avant de rappeler les différentes rencontres qu’ils ont eu a avoir avec le président Alpha Condé et le premier ministre Kassory Fofana.

Au sortir de longues heures de discussions, le secrétaire général du syndicat des pharmaciens et officines de Guinée s’en prend d’abord aux cadres de l’administration publique : <<Le secteur pharmaceutique est pris en otage par des bandits à colle blanc tapi dans l’ombre dans tous les ministères qui amassent de l’argent sale>>, dit-il avec fracas.

Plus loin, Dr Manizé Kolié déclare que sa base lui à instruit de déclencher une grève.

<<Nous nous sommes concerté avec la base et la base nous a instruit d’aller en grève sur toute l’étendue du territoire nationale…

C’est tous les médecins et pharmaciens de Guinée qui vont aller en grève pour que ce pays soit libéré des bandits qui tuent>>, a annonce-t-il.

Parlant de de la date du déclenchement de la grève et de sa forme, le premier pharmacien de Guinée déclare : <<Nous sommes un secteur bien organisé et sensible. Déjà le simple fait de dire qu’on va en grève, on est déjà en grève. Nous sommes avec des sourds qui n’entendent pas. C’est pourquoi pendant la semaine qui suit,  nous allons vous communiquer le chronogramme et la forme se la grève>>, dit-il.

Amadou Oury Barry pour googa224.info

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée