Guinée: le MPL célèbre ses 3 ans au tour de la problématique sur l’immigration irrégulière

0

Pour célébrer ses trois (03) ans d’existence, le Mouvement Panafricain des Leaders (MPL) fédération de Guinée a organisé ce vendredi, 14 février 2020 dans un réceptif hôtelier de Conakry une journée d’information et de partage d’expériences sur la migration irrégulière de la jeunesse guinéenne.

Pour Fatoumata Keïta, présidente de ce mouvement, les défis à relever dans le cadre de la lutte contre l’immigration irrégulières sont nombreux pour l’Afrique en particulier la Guinée, d’où le choix du thème sur l’immigration:

<<Lors de cette conférence, nous avons parlé globalement de cette activité qui vise à créer un cadre de dialogue entre les jeunes et les experts, afin d’échanger sur les enjeux et les défis de la migration irrégulière de la jeunesse guinéenne à travers des panels sur l’accord commun des pays membres de la CEDEAO sur la migration, les opportunités d’entreprendre en Guinée les conséquences et les défis auxquels les migrants irréguliers font face dans les pays d’accueils>>, dit-elle.
Par ailleurs, la présidente du MPL Guinée rappelle :

<<Du 16 au 21 décembre 2019, le MPL a organisé la troisième édition du Forum Panafricain des Leaders sous le thème « la Migration irrégulière de la jeunesse africaine, quelles solutions ? » à Nouakchott en Mauritanie en collaboration avec le bureau de l’envoyée spéciale de l’Union Africaine pour la jeunesse et l’appui de l’UNFPA Mauritanie, le Centre Régional de Leadership YALI Dakar ainsi que le gouvernement de la Mauritanie.
Une rencontre qui a réuni 25 pays de l’Afrique, de la France et de la Diaspora pour discuter de
la problématique sur la migration irrégulière. Une rencontre qui a réuni 25 pays de l’Afrique, de la France et de la Diaspora pour discuter de la problématique sur la migration irrégulière. Au sortir de ce forum des recommandations ont été formulées et adressées au différents Etats Africains et aux Institutions. Des résolutions ont
été prises par notre Association et l’une d’entre elles consiste à la sensibilisation des jeunes au
niveau rural et urbain à renoncer à la migration irrégulière.
C’est dans l’optique de mettre en œuvre ces recommandations au niveau de la Guinée, que nous organisons cette commémoration>>, précise Fatoumata Keïta.

Satisfait de la conférence, Aboubacar Kaké, étudiant et membre de l’ONG Étudiants et Élèves Leaders de Guinée (EG) indique :

<<Je suis très satisfait de cette conférence car elle m’a permis de mieux comprendre les enjeux é l’immigration irrégulière. En plus on a démontré qu’on peut entreprendre et réussir en Guinée>>, se félicite-t-il.

Amadou Oury Barry pour googa224.info

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée