Guinée: le FNDC donne six (06) jours à Alpha Condé pour démissionner

0

Le Front National poula Défense de la Constitution (FNDC) a drainé une foule immense à Conakry ce lundi, 06 janvier 2019 à l’occasion de la dernière marche pacifique de ce front.

De la Tannerie en passant par l’aéroport G’Bessia, Hamdallaye et la Belle-vue pour terminer la marche à l’esplanade du stade du 28 septembre, les protestataires contre un 3ème mandat d’Alpha Condé ont marcher sans incident majeur.

À l’esplanade du stade du 28 septembre où se sont déroulé les discours des leaders de cette marche pacifique, le Coordinateur national du FNDC, Abdourahamane Sano précisé d’avantage qu’à l’occasion de leur prochaine manifestation, il n’y aura pas d’itinéraire.

« Nous allons combattre ce pouvoir pour rendre hommage à nos morts. Nous devons résister pour libérer la jeunesse de la Guinée. Alpha Condé n’est pas seul, il y a le président de la Cour Constitutionnel et le président de l’Assemblée nationale. Ce pouvoir ne connaît que la démonstration de force. A partir du 13 janvier, il n’y aura pas d’itinéraire, nous allons poursuivre la manifestation », a juré Abdourahmane Sanoh

Plus loin, le leader du FNDC ajoute :

« Nous sommes en droit de recourir à la résistance conformément à l’article 21 alinéa 4 de la constitution guinéenne… Nous devons le combattre (Alpha Condé ndlr) sans état d’âme par les moyens légaux. Peut-être que nous serons emprisonnés, ou tuer, nous devons résister à la dictature de monsieur Alpha Condé. Nous devons résister pour la justice et l’indépendance de la justice dans notre pays…. Alpha Condé doit démissionner à partir du 14 janvier>>, dit-il. 

Amadou Oury Barry pour googa224.info

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée