Guinée : la ville de Boké en ébullition

0
La population de la ville minière a investi ce dimanche 21 Avril les rues pour protester  contre l’idée d’une révision constitutionnelle, ce en prélude à une mobilisation annoncée ce lundi 22 Avril pour soutenir cette démarche.
Pour cette fois-ci, pas pour un  problème de courant électrique même si ce problème demeure une des préoccupations des citoyens de boké, c’est une mobilisation contre les promoteurs d’un eventuel 3ème Mandat pour  Alpha Condé, qui est annoncé en personne ce lundi 22 avril 2019 à Boké. Mais celà est désapprouvé par les autochtones qui sont sortis massivement dans les rues pour barricader et brûlés des pneux. Vu la violence enregistrée dans  la ville minière, l’accueil du chef de l’État risque de tourner au vinaigre
Pour l’heure, on ne peut rien dire avec exactitude si  le président fera le déplacement comme prévu. Mais une autre inquiétude plane, c’est la reprise des violences. les forces de l’ordre sont en tout cas visibles un peu partout dans les rues de la ville de Boké.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée