Guinée : La CENI va organiser les élections législatives avant 2020

0

C’est avec la commission électorale nationale indépendante (CENI) que le premier ministre Ibrahima Kassory Fofana a entamé ce mardi 10 septembre 2019 les consultations à la demande du président Alpha Condé. Les discussions ont portées essentiellement sur l’organisation des élections législatives à venir.

À la sortie de ce tête à tête avec le Chef du gouvernement, le président de la CENI, Me Amadou Salifou Kébé déclare : « la CENI était présente ici aujourd’hui pour venir échanger sur l’évolution des préparatifs des élections législatives à venir. Le Premier ministre nous a donné beaucoup d’informations en ce qui concerne la disponibilité de l’Etat à accompagner la CENI, à mettre les moyens à notre disposition pour pouvoir réaliser toutes les activités prévues dans notre chronogramme. »

Poursuivant, le président de la CENI affirme que son institution va prochainement communiquer la date réelle de l’organisation des législatives tant attendues par l’opinion.

« Aujourd’hui, nous sommes à même d’aller sereinement vers la réalisation de ces élections. Donc, c’est ce qui a été l’objet de nos échanges. Un autre rendez-vous a été pris. Cette fois-ci, la CENI va venir devant le premier ministre et les membres du gouvernement pour donner la date réelle à laquelle elle pourra organiser les élections », a rassuré Me Salifou Kebé.

Beaucoup d’observateurs pensent que la CENI n’est pas prête techniquement et financièrement pour organiser ces législatives, Me Levé rassure que les difficultés majeures ont été levées.  « Les difficultés financières ont été levées. Le matériel qui devait être commandé, l’est. Le logiciel que nous devons commander est aujourd’hui dans nos murs. Les serveurs qui devaient être commandés sont en train d’être installés. L’opérateur est déjà là, il est en train de travailler. Donc, nous pensons que les difficultés majeures sont parties », a-t-il dit.

La révision des listes électorales fait grincer beaucoup de dents. L’opposition estime qu’il y plus de un million cinq cent mille fictifs dans le fichier électoral et menace de ne pas aller aux législatives avec ce fichier, le président de la CENI est catégorique, les listes électorales seront révisés avant le tenue des élections.

«J’insiste là-dessus, l’opérateur technique international comme vous l’avez connu n’existe plus. La loi a éclaté son rôle entre deux entités : l’Etat guinéen et la CENI. Et nous sommes en train de travailler là-dessus. Il y aura obligatoirement une révision totale des listes électorales avant les échéances », a rassuré Me Salifou Kébé.

Amadou Oury Barry pour googa224.info

00224 620453597

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée