Guinée : Des Huissiers en colère menacent d’aller en grève.

0
La chambre des huissiers de justices de Guinée annonce une grève générale et illimitée sur toute l’étendue du territoire des ce lundi  13 Mai. Ces huissiers exigent  un nouveau statut et la fin des arrestations dont sont victimes certains des membres de sa corporation.
Cette décision a été prise suite à une assemblée générale tenue ce mercredi 08 mai. Joint au téléphone par un de nos  reporters ce vendredi 10 mai, le Président de la chambre des huissiers de Guinée a expliqué les raisons de cette décision
« C’est suite à l’arrestation du confrère Me Lansana Salifou Soumah et on avait l’accumulation d’un certain nombre de problème en notre sein, on avait envisagé effectivement d’aller en grève. C’est ainsi qu’il a été décidé en  assemblée générale extra ordinaire de mettre en place une plate forme revendicative et accordé un délai au quel nous exigeons tous les points de revendication. Au cas ou cela ne sera pas fait, à compter  du lundi on va cesser toute activité » A prévenu Me Sory Daouda Camara
Pour le président de cette chambre, cette grève  perturbera toutes les audiences les prochains jours si elle n’est pas évitée.
« Lors que les Huissiers guinéens vont cesser toutes les activités à partir de ce lundi, aucune juridiction de ce pays ne sera saisie d’une nouvelle affaire. Donc, les justiciables auront des cas d’urgence sous la main et voudrions que leurs affaires soient évoquées dans la semaine et cela ne sera pas possible parce que les huissiers n’exercent pas, car ils sont des porte d’entrée de la justice. Pour que vous saisissez les juges, il vous faut passer par un huissier de justice et sans l’acte introductif que l’huissier pose le tribunal n’est pas saisi (…) nous sommes conscient de ce que cela représente, mais nous n’avions pas le choix » A fait savoir Me Sory Daouda Camara
Au cas où les différents  points de revendications ne seront pas pris en compte d’ici la date indiquée, ces huissiers comptent partir en grève sans condition.
Moussa Moïse Keita

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée