Guinée : Confusion totale par rapport aux funérailles des jeunes tués le 14,15 et 16 octobre dernier

0

L’enterrement des jeunes tués lors des manifestations du 14, 15 et 16 octobre dernier est prévu pour ce mercredi, 30 octobre 2019 au cimetière de Bambeto.

Contre toute attente, le ministère de la santé et de l’hygiène publique sort un communiqué  diffusé à la RTG ce mardi, 29 octobre pour informer l’opinion publique que l’enterrement ne pourra pas avoir lieu ce mercredi. Le ministre de la santé invoque les autopsies qui ne sont pas terminées.

La rédaction de votre quotidien googa224.info vous propose le contenu de communiqué.

<<Le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique porte à la connaissance des familles et des proches des victimes des événements des 14 octobre 2019 et suivants, ainsi que de l’opinion publique nationale, que les autopsies recommandées à cet effet et engagées depuis, sont en cours et qu’eu égard à leur complexité, celles-ci ne sont pas encore arrivées à leur terme.

Le Ministère précise qu’en raison de la poursuite de ce processus, les dépouilles mortelles des victimes ne sont pas disponibles en vue de la mise en œuvre de la suite à donner aux pratiques en usage en pareilles circonstances.
Respectueux de la personne humaine et déterminé à élucider les causes exactes de leur décès, le Ministère informe que les rapports des autopsies réalisées contribueront à la manifestation de la vérité sur les causes réelles et les circonstances véritables de la survenance des décès et d’aider ainsi à l’identification des différentes responsabilités impliquées dans ces événements.
Le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique rassure les familles des victimes que toutes les dispositions sont prises en vue d’assurer à ce processus, la meilleure diligence possible.
Le Ministère invite les familles des victimes à rester à l’écoute et les rassure, qu’elles seront immédiatement informées dès que les autopsies seront terminées et les rapports dûment rédigés à cet effet.
Le Ministère de la Santé et de l’Hygiène renouvelle aux familles et aux proches des victimes, ses condoléances émues>>.

Pendant ce temps, le FNDC parle de diversion et diffuse un communiqué pour réitérer l’enterrement de ces jeunes ce mercredi.

Lisez le contenu de cet autre communiqué.

À la suite de ces deux communiqués, l’opinion publique reste perdue.

Dans les heures qui suivent, nous tenterons d’en savoir mieux pour vous.

 

Amadou Oury Barry pour googa224.info

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée