Fodé Oussou fofana ‘’Il faut marcher sur nos cadavres pour pouvoir installer un maire à Matoto qui n’est pas Kalémoudou ‘’

0

A l’assemblée générale ordinaire du parti UFDG ce samedi 02 février ; la décision de la cour suprême se déclarant incompétente suite au recours contre l’annulation de l’élection du maire de Matoto et les spéculations autour d’un éventuel troisième mandat pour Alpha Condé ont dominé les débats.

La crise née de l’élection du maire de Matoto est loin d’être fini. Malgré la décision  de la cour suprême qui s’est déclarée incompétente à juger le recours déposé par le candidat de l’UFDG, les leaders de cette formation politique restent droits dans leurs bottes. Pour Fodé Oussou Fofana, kalemodou yansané est le maire de Matoto. ‘’ Le dossier de matoto est clos, mais je vais bien préciser cela, pour Nous UFDG, installé quelque d’autre à la place de Kalémodou il faut d’abord marcher sur nos cadavres ‘’ dégaine-t-il.

Le président du groupe parlementaire libéral démocrate n’a pas manqué de critiquer le retard enregistré dans  l’installation des exécutif des communes. ‘’ Il y a plus d’une dizaine de communes rurales et urbaines qui ne sont pas encore installées. Quand vous prenez la commune de ratoma, le maire Taran a gagné jusqu’à présent il n’a pas été installé. Vous prenez la commune urbaine de Kankan, là-bas il n’y a que le RPG mais puisque deux personnes se disputent du poste du maire, il n’ya pas eu d’abord l’installation dans cette commune. C’est une honte pour notre pays ‘’déplore –t-il.

La question d’un éventuel troisième mandat pour Alpha condé continue de polariser les débats. Fodé Oussou prévient les promoteurs. ‘’ Je voudrais dire aux pyromanes d’arrêter. Cessez de parler à la place du président. Laissez Alpha Condé qui est concerné nous dire qu’il veut un troisième mandat. Le jour où il va le dire nous allons écouter son deuxième mandat ‘’ prévient fodé Oussou Fofana.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée