Faut-il restaurer le RPG? Un allié fait son choix

0

Le renversement du pouvoir d’Alpha Condé a bouleversé son parti Rassemblement du Peuple de Guinée (RPG arc-en-ciel). Depuis lors, des voix s’élèvent de gauche à droite par sa restructuration. C’est pourquoi, les cadres et alliés du parti ont tenu une réunion en début semaine pour remobiliser les militants afin d’exiger aux nouvelles autorités la libération d’Alpha Condé.

« Le RPG a tenu une réunion au cours de laquelle il a été décidé de créer un comité pour la libération du professeur Alpha Condé. Nous, les alliés, avons aussi tenu une réunion pour harmoniser nos positions afin de créer une synergie d’actions » confie Alhousseine Makanera Kaké

Même si l’ex-député admet que restructurer le RPG est important, la priorité principale des cadres et alliés du parti devait être la libération d’Alpha Condé : « Il est moralement inacceptable de se mettre dans la dynamique de la restructuration du parti alors que le créateur du parti est en prison. Il faut analyser et choisir les priorités. La priorité des priorités aujourd’hui, c’est la libération du président Alpha Condé» plaide Makanera Kaké

Le président du Front National pour le Développement (FND) rassure à ceux qui pensent que le RPG sera comme les deux anciens parti (PDG-RDA et PUP) ceci: «Après Sékou Touré, le PDG est tombé. Après Lansana Conté, le PUP est tombé. Croire que tel va être le cas pour le RPG, ça veut dire que les gens n’ont pas maîtrisé l’histoire. Le PDG-RDA était le parti-Etat. Quand l’Etat tombe, le parti aussi va tomber. Lansana Conté a pris le pouvoir en 1984. C’est en 1992 que le PUP a été créé avec des personnes coptées. Si le président n’est pas là, le parti tombe aussi. Mais le RPG originel quant à lui a été créé dans la clandestinité au moment où Alpha Condé n’était même pas capable de rentrer en Guinée à l’époque » a-t-il conclu.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée