Enlèvement d’Elhadj Doura: « Personne ne peut me citer dans cette affaire» dit Thierno Sow  »Kam’s »

0
­Les débats dans l’affaire de l’assassinat de l’opérateur économique Elhadj Doura Diallo a repris ce lundi 27 septembre avec la comparution de Thierno Sow dit Kam’s au tribunal criminel de Dixinn.
Devant la barre, Thierno Ciré Sow n’a pas tardé à nier en bloc les accusations contre lesquelles il est poursuivi  »enlèvement, recel, abstention délictueuse, blanchiment de capitaux, groupe d’enlèvement en Guinée ». Mais il reconnaît tout de même avoir eu des relations d’affaires avec certains collègues prévenus, dont les présumés cerveaux, Elhadj Mamadou Diallo, Thierno Mamadou Kane, Abdourahmane Bah, Mohamed Dady Bah et Idrissa Diallo. Plus loin, Kam’s rassure qu’il n’a jamais été associé à un enlèvement de quelconques. Mais il dit avoir eu des relations avec le présumé cerveau des enlèvements en Guinée qu’il a connu depuis 2012 dans une société importatrice des produits alimentaires dont il était le représentant en Guinée et Elhadj Mamadou était l’agent commercial: «Après quelques années de gestion, on a constaté d’énorme perte d’une valeur de plus de 250 millions fg, que moi Kam’s, j’ai décidé de me débarrasser de lui pour sa mauvaise gestion, c’était en début d’année 2016. Mais puisque qu’il détenait la rav4 de la société, je suis allé me plaindre à la brigade de gendarmerie de Kipé qui a tranché entre nous. Depuis lors on était plus en contact. Personne ne peut me citer dans cette affaire parmi ceux qui comparaissent à la barre » déclare Thierno Sow dit Kam’s
C’est pourquoi dans la déclaration du présumé hauteur de l’enlèvement du vieux, Elhadj Mamadou Diallo reconnaît que Kam’s n’est pas lié à cet enlèvement du vieux et ni au paiement de la rançon pour sa libération: « il ne connaît même pas l’existence de ce groupe » a-t-il dit.
A suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée