Élection présidentielle: Ce qu’attend Cellou Dalein Diallo à la cour constitutionnelle 

0

Très tôt le matin de ce samedi 31 octobre 2020 l’UFDG a vu ses son siège et le quartier général du parti quadrillés nouveau par des agents de sécurité.

Quelle sera la cause de la fermeture de ces locaux nouveau ? Pour l’heure, aucune information réelle pourrait être trouvée sur le motif de cette nouvelle fermeture. Selon notre contrat un pick-up est stationné depuis ce matin à la devanture du siège dirigé par Cellou Dalein Diallo sis à la minière. Sur sa page Facebook le président de l’UFDG se pose la question pour quel motif le gouvernement l’a fait. « L’occupation par les FDS des bâtiments abritant mes bureaux à Hamdallaye et le siège de mon parti à Commandaya a été renforcée ce matin. Tout accès à ces locaux sont interdits au personnel et aux cadres du parti. Interrogé, le gouvernement confirme et assume sans donner de motif » s’insurge le candidat de L’ANAD.

Beaucoup d’observateurs estiment que cette fermeture est liée à la revendication de Cellou Dalein Diallo de faire un recours à cour constitutionnelle pour sa  » victoire  » dès le premier tour avec 53,84 % de voix. Il faut noter que la Cour Constitutionnelle ne peut rendre trois types de sentences.

La première elle pourrait aller dans le sens des avocats de l’UFDG en déclarant Cellou Dalein vainqueur; o

La deuxième elle pourrait les débouter en déclarant Alpha Condé vainqueur ;

La troisième et dernière option elle peut également invalider l’élection présidentielle.

Dans ce cas si elle est invalidée, de nouvelles élections doivent être organisées dans un délai de 90 jours, soit le 9 février 2021, selon la constitution guinéenne

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée