Éducation nationale: voici les sanctions prévues pour les fraudeurs

0
Une semaine après la fin des examens scolaires, c’est le moment de faire le bilan. Plus de 800 téléphones ont été saisies dans les mains des candidats au baccalauréat cette année. Pour le ministre de l’Éducation nationale et de l’alphabétisation, ces téléphones saisis seront audité afin de démanteler les réseaux qui créent les groupes watsapp. Pr Alpha Amadou Bano Barry réitère que les candidats qui ont utilisé les groupes WhatsApp seront éliminés. 
Plusieurs infractions ont été enregistrées pendant ces examens. Élèves et surveillants, chacun a reçu sa part de gâteau en ce qui concerne les mesures prises en cas de fraude par le MENA. C’est pourquoi, le Pr Alpha Amadou Bano Barry annonce que ces infractions ne resteront pas impunies. « Cette année, on a eu 120 candidats pris en salle et exclus en situation de fraude au niveau du baccalauréat. Lorsqu’à la porte de l’école un téléphone est récupéré sur un candidat, il n’est pas éliminé. Lorsque le téléphone est pris en situation de classe, utilisé ou pas, il est éliminé. Et lorsqu’un téléphone est pris dans une salle de classe, les surveillants sont renvoyés. Nous avons renvoyé 24 surveillants, et ils ne surveilleront pas les examens en Guinée pendant les trois prochaines années» a-t-il promis
Par ailleurs, le ministre de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation fait savoir que de Conakry à l’intérieur du pays, 805 téléphones ont été pris dans la main des candidats. Et ces téléphones seront audités afin de savoir si les candidats ont utilisé des groupes Watsapp pour passer à la fraude. « Je vais communiquer aux services de sécurité pour leur demander d’auditer ces téléphones. Ce que nous cherchons dans ces téléphones, c’est est-ce qu’il y a des groupes Watsapp créé et justifié que l’élève a pris le risque de partir avec le téléphone en classe. Si nous avons ces groupes de Watsapp si les services de sécurité nous permettent de remonter la scène, nous poursuivrons devant les tribunaux tous ceux qui ont créé ce groupe WhatsApp, tous les élèves mêmes n’ont pris en situation de classe, mais qui se sont connectés pendant les examens sur ces groupes watsapp et ont reçu des sujets, ils seront éliminés. Il faut qu’on demantale leur réseau watsapp. Par ce que si on ne fait pas l’année prochaine, ceux qui ont créé ces réseaux reviendront. Je ne peux passer ma vie à surveiller les réseaux pour dementaler les réseaux pour se reconstituer chaque année. Et ces téléphones, le MENA les détruire pas. Le MENA les remettra à la justice en charge pour la justice de détruire ces téléphones devant nous» a-t-il conclu.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée