Education : Aboubacar Soumah ‘’ Nous sommes prêts à continuer la grève jusqu’en 2020

0

A une rencontre ce mercredi 07 Novembre 2018 au siège du SLECG au quartier Donka, les enseignants en grève ont annoncé qu’ils n’ont pas l’intention de lever leur mot d’ordre de grève tant que des négociations ne leur donne pas satisfaction. Ils ont profité de l’occasion pour faire un compte rendu des activités menées ces derniers temps dans le cadre de cette grève.

Le bras de fer entre le gouvernement et les hommes de craie se durcit davantage. En dépit de l’annonce du dégel des salaires de ceux-ci, les lignes ne semblent pas bougées ‘’ ils sont entrain de tromper le peuple en disant que les cours ont repris. Dans quelle école les cours ont repris ‘’ s’interroge Aboubacar Soumah avant d’ajouter ‘’ ils n’ont qu’à vérifier, de Conakry à Yomou si y a une véritable reprise. Alors qu’on cesse de tromper le peuple et les parents d’élèves, qu’on cesse d’intoxiquer l’opinion nationale et internationale’’ s’insurge le secrétaire général du Syndicat libre des enseignants chercheurs de guinée.
Les enseignants ne sont pas prêts prévient-ils à baisser les bras ‘’ aucune menace ne pourra nous faire reculer. Nous sommes encore une fois de plus engagés à obtenir un montant consistant sur les 8 millions que nous avons proposé. Sans cela nous continuons la grève jusqu’en 2020 ‘’
Ils se disent cependant ouvert à des négociations fiables de nature à les rassurer ‘’ mais pas des négociations anonymes. Nous voulons plus rencontrer des personnes qui se présenteront devant nous pour nous dire qu’ils n’ont pas le mandat du gouvernement ‘’ prévient le responsable du SLECG
Aboubacar Soumah a annoncé qu’un des responsables du SLECG a été vidé, par le préfet de Macenta, d’un bâtiment administratif qu’il occupait dans cette préfecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée