Ebola: « 54 cas contacts placés à l’isolement à Labé » DP de la santé

0

L‘enquête concernant l’entourage de la jeune femme de 18 ans contractée par le virus Ébola en côte d’ivoire est en cours. Plus d’une cinquantaine membre de sa famille à Labé est mis en isolement. Parcouru à plus de 1500 km avant d’arriver à Abidjan par le bus, le chauffeur, son apprenti, la famille d’accueil et quelques compagnons de voyage ont été retrouvés. Ils sont suivis par une équipe médicale avec prise de température régulière. Ces personnes seront vaccinées.

Au départ de N’zerekoré, il y avait 68 passagers à bord du bus. Sur ce nombre, 33 sont arrivés à Abidjan avec la malade, le reste est  descendu en chemin pour d’autres destinations. Mais avant d’arriver en région forestière, elle avait emprunté plusieurs véhicules de transport collectif. Plus 54 cas contacts ont été identifiés dans les membres de la famille de la voyageuse. Les autorités locales, les commerçants et les ONG sont mobilisés pour leur venir un peu en nourriture puisque selon le directeur préfectoral de la santé de Labé, ils sont tous placés en isolement. «Les gens qui sont maintenus en quarantaine restes tous dans leur famille. On les assiste en matière de nourriture. Habituellement on a toujours soliciter les bienfaiteurs. Donc qu’ils viennent, on amène ce qu’on peut, un sac du riz, un kilo de sucre, de lait des œufs et on fait aussi de requête au (PAM) programme alimentaire mondial. Ils vont donner, c’est sûr, mais ce qu’eux comme la procédure est un plus longue quand c’est une urgence de ces genres, les premiers sont achevés par les donateurs» annonce Dr Mamadou Hady Diallo.

 

Avant de poursuivre ceci: « Et également, il y a des agents d’état civil qu’on appel les relais communautaires qui font les suivis de tous ces contact pendant la période requise. Les contacts seulement, on devient contagieux quand on commence à présenter les signes. hors pour le moment aucun d’eux ne présentent des signes. Et on va les surveiller pendant douze jours. C’est vrai que nous sommes en train de s’occuper parallèlement du coronavirus, mais nous sommes assez suffisant par ce qu’on est appuyé par la croix rouge. Ils ont recruté d’autres agents qu’on a formé. Donc ils sont là, disponible» a déclaré le directeur préfectoral de la santé de Labé chez nos confrères de RFI.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée