Dr Bernard Gomou botte en touche: « le monopole gangrène notre marché»

0
Le gouvernement guinéen à travers le ministre du commerce, de l’industrie et des PME a décidé de casser le monopole qui a existé tant d’années dans le secteur du commerce en Guinée. Dr Bernard Gomou a interdit toute situation de monopole dans le commerce. Une obligation que les tous les commerçants doivent se conformer aux règles de la libre concurrence et au respect des lois et règlements en vigueur en la matière. A en croire le ministre, la loi L9440CTR9 du 28 décembre 1994 qui fixe la réglementation de la concurrence et de la liberté des prix, il n’y a pas monopole en la matière. 
«Cette loi interdit pure et simple le monopole en Guinée. Donc il n’y a pas de monopole selon cette loi. Il n’est doit pas y avoir de monopole. Dans cette loi, dans l’article 2, les prix de biens et services fruits ou objets, des activités sont libres sur toute l’étendue nationale et sont déterminés par le jeu de la lutte concurrence. Donc ça veut dire les prix qui doivent être fixé sur le marché c’est l’offre et demande. Il n’y a pas de monopole. La loi dit ce pendant, en raison de circonstances exceptionnelles par l’action d’une ou de plusieurs personnes, lorsque le prix de revient d’une pièce stratégique ou de première nécessité devient manifestement sans rapport avec son prix de revient des mesures temporaires propres à rétablir la situation reflétant l’état du marché peuvent être prise par arrêté du ministre chargé du commerce après avis du comité consultatif permanent de la concurrence. A son article 3 sur cette même loi, on dit toute personne physique ou morale publique ou privée exerçant en République une activité économique notamment de production, de transformation, de distribution ou de prestation de service est tenu de se conformer aux règles de la libre concurrence et au respect des lois et règlements en vigueur en la matière. Donc si vous avez cette loi c’est très clair qu’il n’y a pas de monopole » a-t-il rassuré.
Ce pendant, le ministre Dr Bernard Gomou annonce que le monopole est  » nuisible » sur le marché guinéens. C’est pourquoi il a décidé de le casser. Il explique que également les trois moratoires qui existent en Guinée. « Mais la grande question, ce que les précédents gouvernements, mes précédents prédécesseurs ont signés  ce qu’on appelle de moratoire à un certains groupes d’entreprise, certains individus, à certaines personnes morales en instituant de monopole. Et ce de ça qu’on veut dénoncer. Pour vous dire que les situations de monopole sont très nuisibles aux consommateurs, les situations de monopole gangrène notre marché. C’est-à-dire celui qui offre est valable d’imposer le prix de l’offre comme il veut. Le monopole, nous avons trois moratoires qui ont été signés. Le moratoire de la margarine et la mayonnaise, un moratoire sur le ciment et le moratoire sur l’importation du fer. À ma connaissance voici les trois moratoires que nous avons au niveau de notre département et qui constituent un monopole de fait » a-t-il lancé chez nos confrères de FIM

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée