« Désormais, que les crimes qui se commettent ne restent impunis» jure Gêneral Baffoé

0
Le directeur général de la police nationale est monté au créneau contre la découverte des corps sans vie lors des manifestations politiques organisees par les opposants.  
Pour Général Ansoumane Camara  »Baffoé »: « Partout à Conakry, nous assistons à la découverte de corps sans vie. Et pendant les manifestations, nous assistons à des ramassages de corps par-ci par-là. J’avais dit que lorsqu’on découvre un corps n’importe où, si tu n’es pas un spécialiste de la police scientifique ou médecin légiste, qui que tu sois, tu n’as pas le droit de manipuler ledit corps» a-t-il expliqué.
 Le patron de la police nationale se réjouit désormais que tous les commissariats centraux de Conakry sont dotés de spécialistes de la police scientifique. Puisque selon lui, ces agents pourront préserver des indices pour la poursuite et « l’arrestation des présumés coupables d’assassinats ou de meurtres de n’importe quel citoyen dans le Grand Conakry et dans l’avenir sur toute l’étendue du territoire.(…) Désormais, que les crimes qui se commettent ne restent pas impunis. Que les auteurs, quelle que soit la durée, puissent être retrouvés à travers des indices. Avec l’apport de chacun, on aura des résultats probants sur tous les corps découverts dans nos quartiers, la nature de leur mort et qui les ont tués pour pouvoir dans l’avenir retrouver les criminels et les mettre hors d’état de nuire» a conclu Gêneral Baffoé.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée