Cour d’appel : Les leaders du FNDC scandent « Amoulanfé »

0
Le procès en appel des leaders du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) s’est ouvert ce jeudi, 28 novembre 2019 à la Cour d’Appel de Conakry.

Le coordinateur national du FNDC, Abdourahmane Sano, Ibrahima Diallo, Sékou Koundouno, Baïlo Barry, Baïlo Barry, Ibrahima Keita, Abdoulaye Sylla, Abdoulaye Bangoura et les artistes Elie Kamano et Bill de Sam, tous membres du FNDC ont comparu ce matin devant la Cour d’Appel de Conakry.

Malgré leur détention en prison depuis des semaines, ces défenseurs de la constitution et opposants à un 3ème mandat pour le président Alpha Condé ont apparu dans la salle d’audience visiblement très motivés.

Avant le démarrage de leur nouveau procès, ces détenus ont scandé à vive voix: « Amoulanfé » (ça n’aura pas lieu » avant d’antonner l’hymne du FNDC.

A suivre !

Amadou Oury Barry pour googa224.info

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée