Cour d’appel: L’avocat de DK crie déjà à un scandale contre le procès de Gnelloy

0
C’est une nouvelle ère qui se profile à l’horizon dans le dossier d’Ousmane Gnelloy Diallo. La cour d’appel de Conakry statuera ce lundi 06 décembre 2021 la mise en liberté du militant du RPG-ar-en-ciel. Condamné à deux ans de prison ferme en octobre dernier pour « menaces de mort et  injures publiques » contre Kadiatou Biro Diallo DK, l’insulteur public est toujours détenu à la maison centrale depuis son arrestation le septembre 2021 alors qu’il essayait de sortir du pays.
 
D’après nos confrères de Guineenews, l’avocat de la partie civile pense déjà à un scandale dans ce dossier. Me pépé Antoine Lamah jure de s’opposer à demande de libération de celui qui a « insulté et menacé » sa cliente, Kadiatou Biro Diallo: « Cette demande ne tient pas. C’est une démarche tordue. C’est vrai qu’en application de l’alinéa 3 de l’article 244 du Code de procédure pénale, il est permis, en l’espèce, de demander une mise en liberté. Mais cette demande obéit à deux conditions: la première, il faut que l’intéressé ait exercé un pourvoi en cassation; la seconde, la demande doit être introduite devant la juridiction qui a connu l’affaire du fond en dernier » explique l’avocat.
Sur la même lancée, Me pépé Antoine Lama se dit persuader que la demande de Gnelloy n’est pas censée être examinée par le premier président de la Cour d’appel. « Parce que ce n’est pas la chambre de celui-ci qui a condamné Gnelloy à deux ans d’emprisonnement. Ça prise une haute magouille et nous serons là demain pour dénoncer cette parodie de justice » a-t-il conclu.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée