Cour d’appel de Conakry: Fabou et Simakan poursuivis par deux membres du FNDC

0
L’ex Directeur National de la police judiciaire le commissaire Aboubacar Fabou Camara et Mohamed Lamine Simakan, ancien Commandant de la Brigade de Recherche d’interpellation (BRI) continuent avec des ennuis judiciaires depuis leur départ à la tête de leur département. Les deux anciens hommes forts d’Alpha Condé sont cités à comparaître devant la cour d’appel de Conakry le 07 février prochain à la cour d’appel de Conakry
Ils sont poursuivis pour de  » violences volontaires, d’atteintes à la vie privée, de destruction de biens privés, d’atteinte aux libertés individuelles et de violation de domicile » par Ibrahima Diallo et Sekou Koundouno tous membres du FNDC.
Si les deux agents de police n’ont jamais accepté de comparaître devant le tribunal correctionnel de Dixinn (19 mars 2020) sous l’ère Alpha Condé, cette fois-ci ils n’auront aucune chance. Puisque les acteurs de la société civile (cités haut) violentés dans leurs domiciles avant d’être incarcéré veulent être rétablis dans leur droit.
Il faut rappeler qu’un mandat d’arrêt avait été décerné contre eux pour les mêmes faits par le juge Alphonse Charles Wright le 24 septembre 2020, mais non exécuté par le désormais ancien procureur de la République Sidy Souleymane N’Diaye limogé.
Par la même occasion, Aboubacar Fabou Camara avait été mis aux arrêts le 15 novembre 2021 et déposé au Camp Cameroun pour des faits qu’il aurait en sa disposition des matériels appartenant à la direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) avant d’être libéré le lendemain.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée