CORED: baadiko aussi jette l’éponge

0

Les vagues de départ se poursuivent au saint de la CORED dirigée par Mamadou Sylla. Le président de l’UFD annonce à son tour de jeter l’éponge au niveau de la coalition politique dénommée CORED ce lundi 31 janvier 2022. Mamadou Baadiko Bah justifie son départ de cette coalition par de nombreux dérèglement du président de l’UDG à travers ses prises de décisions personnelles.

Ci-dessus la lettre

A Monsieur le Président de la CORED

Conakry

Objet: Démission de l’UED de la CORED

Monsieur le President

Nos partis se sont rencontrés en avril 2020, après les élections législatives. Dans le cadre de la 9ème, législature, et après consultations, nous avons formé ensemble avec d’autres partis, le Groupe

parlementaire d’opposition Alliance Patriotique. Malgré les différences politiques et idéologiques entre eux, ses membres ont travaillé ensemble dans le respect de la loi et de la défense des intérêts supérieurs du peuple de Guinée. Tout observateur averti et objectif peut témoigner de notre contribution à la crédibilite du groupe, dans une Assemblée contrôlée à plus de 90% par le parti au pouvoir à l’époque. Cette collaboration sest poursuivie, jusqu’à la dissolution de l’institution les

septembre 2021. Entretemps, il ya eu l’éphémère cabinet du chef de file de l’opposition auquel nous avons appartenu. Là aussi, notre contribution est connue. Mi-juin 2021, devant les changements politiques que nous sentions tous imminents, nous avons jugé utile de constituer la coalition de partis, la CORED. Nous y avons été nommé 6ème vice-président. Après la prise du pouvoir par le CNRD, de trés nombreux problemes de leadership et d’orientation politique se sont

posés en son sein, en cette période délicate, sinon critique de I’histoire notre pays. Nous avons eu notamment à déplorer des méthodes de direction, faites de décisions personnelles du président, entouré, sinon cerné, par un groupe, dans une structure dirigeante occulte. Pour finir, tout se passait

comme si la CORED n’était qu’une simple extension ou substitution de votre parti, I UDG. Au plan politique, nous avons eu à déplorer des errements regrettables, indiquant que la CORED n’avait aucune ligne politique précise, agissant au gré des vents et essuyant des échecs continuels dans ses initiatives decousues, jusqu’a lui faire perdre sa crédibilite.

Dans ces conditions, le Bureau Executif de l’UFD, à l’ssue de la réunion de ce jour, a pris, à regret, la décision de nous retirer de la CORED, à compter de ce iour.

 

Malgré cette décision politique, nous ne pouvons oublier que dans notre collaboration au cours de toutes ces années, nous n’avons jamais eu à nous plaindre, au plan personnel, des frères, seurs et amis, y compris vous-même, que nous avons eu le plaisir et I’honneur de cotoyer, de connaitre, en travaillant ensemble, dans le respect mutuel. En application des textes elaborés en commun, nous avons toujours fait preuve de tolérance, de retenue, de respect des opinions différentes des nôtres. Nous n’avons donc aucun regret quant à la riche expėerience qu’a constitué notre collaboration passée.

 

Nous formulons le vœu d’avoir dans le futur, l’opportunité de joindre nos efforts avec vous et d’autres partis ou groupes de partis, en toute indépendance, pour une bonne fin de la transition et de la mise de notre pauvre pays sur les rails de la démocratie, de la justice, de l’unité et du progrès.

Nous vous prions, Monsieur le Président, de bien vouloir transmettre nos fraternelles salutations à tous vos collaborateurs et d’agréer, l’expression de notre considération distinguėe.

Pour le Bureau Exécutif de l’UFD,

Le president

Mamadou Baadiko Bah

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée