Consultations nationales : L’URTELGUI reçu par le PM et l’AGEPI rejeté

0
Ce lundi, 23 septembre 2019, le premier ministre Ibrahima Kassory Fofana devait recevoir les associations de presse notamment L’URTELGUI, l’AGUIPEL et l’AGEPI dans le cadre des consultations nationales. Mais dans la salle d’attente de la primature, Iboun Conté, le président déchu et Alpha Abdoulaye Diallo le président élu au mois de mars dernier, chacun d’entre eux était venu représenter l’Association des Editeurs de la Presse Indépendante (AGEPI ). Les deux ont été invités à repartir malgré l’intervention qu’ils ont reçua.
Alpha Abdoulaye Diallo explique les raisons pour lesquelles l’AGEPI n’a pas été reçu par le premier ministre.
<<En vérité nous étions aux aguets. Comme vous le savez, il y a une crise au sein de l’AGEPI. Normalement tout ce qui concerne l’AGEPI doit être envoyé au comité de médiation au niveau de la HAC. Lorsque l’attaché de cabinet du ministre Boureima Condé nous envoyé la lettre ici même, nous lui avons signifié que dans cette crise, la HAC a adressé un courrier au ministre de l’administration du territoire et de la justice. Nous considérons que cette correspondance est éloquente pour dire que tout ce qui concerne l’AGEPI est suspendue et que nous personnellement ne pouvons pas prendre cette correspondance là>>, dit-il.
Plus loin, il ajoute : <<Normalement, l’AGEPI ne peut pas parler au nom des éditeurs guinéens par ce qu’en ce moment même notre élection est remise en cause. Et comme nous respectons les institutions, nous étions venu réitérer la même chose. Lorsque le général Boureima Condé nous a vue dans la salle d’attente avec deux équipes de l’AGEPI, il nous a dit en ce qui concerne l’AGEPI, tout est suspendu>>, renchérit-il.
Avant de terminer, Alpha Abdoulaye Diallo dira que le comité de médiation devait écouter les deux parties depuis le mois de juillet dernier. L’amendement des textes de l’AGEPI et l’organisation d’une nouvelle élection doit se faire par le même comité de crise composé de deux anciens présidents de l’AGEPI et de trois commissaires de la HAC. Il se dit confiant et prêt à participer à cette élection si elle a lieu.
Amadou Oury Barry pour googa224.info
00224 620453597
oury135@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée