Consultations nationales : « Le dialogue est meilleur par rapport aux affrontements », dixit Aboubacar Soumah

0
Les constations nationales que dirige le premier ministre Ibrahima Kassory Fofana ne laisse pas indifférent le député uninominal de Dixinn et président du Parti des Guinéens pour la Démocratie et l’Equilibre (PGDE).
Dans une interview qu’il a accordé à notre rédaction, l’honorable Aboubacar Soumah se dit favorable à 2000% pour une nouvelle constitution.

<<C’est une nécessité pour la Guinée de faire une constitution adaptée aux réalités guinéennes en tenant compte de nos coutumes. 

Une population de Labé par exemple qui est estimé à 250.000 habitants par rapport à une préfecture qui a 50.000 habitants, les deux préfectures ont le même nombre de députés, est-ce que c’est normal? Donc je suis favorable à cette nouvelle constitution à 2.000%>>, dit-il.
Le PADES, parti dirigé par Dr Ousmane Kaba, le Bloc Libéral de Dr Lansana Faya Millimono ne sont pas invités au dialogue par le premier ministre. Pour le président du PGDE , le PADES ne doit pas être invité à ce dialoguer par ce qu’il n’est pas légal.
<<Si un parti politique n’a pas son agrément de façon officielle ne doit pas venir dont le PADES. Le PADES n’est pas agréé. Je ne sais pourquoi le BL n’est pas invité,  s’il a été omis, mais le BL doit être invité même s’il ne répond pas>>, martèle-t-il.
Le FNDC refuse de participer à tout dialogue qui tourne au tour de la modification de la constitution ou d’un 3e mendat. Pour l’honorable Soumah, le dialogue est nécessaire pour garantir la paix et la quiétude sociale.
<<Nous devons maintenir à tout prix la paix. Les choses commencent parfois par le cannon, mais on termine toujours sur la table, pourquoi ne pas commencer par table? Quelque soit sa nature , le dialogue est meilleur par rapport aux affrontements et aucun guinéen ne peut empêcher l’autre d’exprimer son opinion politique. Ceux qui sont contres, moi je suis d’accord avec eux, mais ils n’ont qu’à faire la campagne pour le non et ceux qui sont pour pour n’ont pas le droit d’empêcher ceux qui sont contres. Ils n’ont qu’à faire la campagne pour le oui eux aussi>>, suggère-t-il.
Pour l’élu de Dixinn, les guinéens doivent se doter d’une nouvelle constitution avant les législatives.
<<À mon sens, au vue de ce qui prévaut dans le pays, je souhaiterais que la Guinée se dote d’une nouvelle constitution avant toutes élections législatives pour ne pas que l’assemblée qui sortirait  de cette élection soit un peu en contradiction avec la nouvelle constitution. J’en sûre que la majorité des guinéens diront oui>>, a conclu l’honorable Aboubacar Soumah.
Amadou Oury Barry pour googa224.info
00224 620453597

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée