Conakry : Des enseignants à nouveau dans la rue

0

Les enseignants en grève dont les saleurs ont été gelé ont battu le bavé ce lundi 24 décembre 2018  pour demander  le dégel de leur salaire et dénoncer la sortie du premier ministre qui annoncé la radiation de tout enseignant qui ne reprend pas service d’ici la fin d’année 2018. Une manifestation dispersée à coup de gaz lacrymogène par les forces de maintien de l’ordre.

 

Ils étaient  nombreux ces enseignants qui sont descendu dans la rue ce lundi. L’autoroute Fidel Castro a été choisie par ces hommes de craie. Ces encadreurs en colère scandaient des propos  hostiles au premier ministre  Kassory Fofana.

Cette manifestation a démarré au marché Gbessia jusqu’à Bonfi. De là  Les manifestants ont brûlé des pneus sur la chaussée avant d’être dispersés à coups de gaz lacrymogène par la police.

Un dialogue de sourds s’est installé entre le Gouvernement et les enseignants guinéens qui réclament un salaire de base de huit millions. Les grévistes eux disent être déterminés à continuer la grève jusqu’à satisfaction de leur revendication.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée