Col Doumbouya: « Nous tenons beaucoup à la CEDEAO» 

0
Le président de la transition était avec les diplomates de la CEDEAO accrédités en Guinée, ce Vendredi 17 décembre 2021 au palais Mohammad V. Le colonel Mamadi Doumbouya a expliqué aux ambassadeurs ce qui empêche jusque-là, la mise en place du conseil national de transition (CNT).
Les diplomates de la CEDEAO accrédités au pays étaient au tour d’un dîner cet après-midi avec le président de la République. Le colonel Mamadi Doumbouya a profité de cette occasion pour réitérer sa volonté de bien collaborer avec les États de la sous-région afin de sortir de cette transition. «  Depuis notre prise du pouvoir le 5 septembre dernier, beaucoup d’actions significatives ont été posées. Malgré toute la bonne volonté, nous ne comprenions pas souvent certaines prises de position de nos pairs concernant la mise en place du conseil national de transition. Le Ministère de l’administration du territoire et de la décentralisation a reçu pour 81 places 706 candidatures. Certaines entités en plus des candidatures en groupe ont encore déposé des candidatures individuelles. Nous avons aussi enregistré les candidatures des mêmes structures avec des signatures différentes pour nous faire croire que tel n’est pas plus légitime que tel pour désigner leurs propres représentants. Vous comprendrez alors toutes les difficultés à mêler tout cela aux pas de course» a-t-il expliqué.
Par ailleurs, le président du CNRD souhaite bien faire les choses afin d’éviter les erreurs du passé: « Vous conviendrez avec moi que le processus de mise en place d’un conseil de transition bâclée peut avoir des conséquences graves sur tout le processus de refondation. Ce qui est aussi important de comprendre c’est que ce processus se fera correctement. On appelle à la compréhension de chacun et de tous. (…). Je reste sincèrement à la disposition de nos frères de la sous-région. Nous tenons beaucoup à la CEDEAO. Je veux tout simplement que les Guinéens cette fois-ci se comprennent, qu’on s’écoute et qu’on arrive tous ensemble à trouver une solution pérenne pour nos enfants et nos petits-enfants » a lancé colonel Mamadi Doumbouya.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée