Chérif Bah: « Ce qui se passe actuellement en Haute Guinée est un recensement général de la population »

0

Le processus d’enrôlement des électeurs qui a commencé depuis le 16 décembre se poursuit sur toute l’étendue du territoire national. Mais, beaucoup d’anomalies et d’irrégularités sont observés sur le terrain.

A en croire le premier vice-président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), en haute Guinée, c’est un recensement général de la population qui se passe et non une révision des listes électorales.

<<Ce qui se passe actuellement en Haute Guinée est tout simplement inquiétant. Les responsables des CAERLE( donc de la CENI) ont transformé la révision des listes électorales en un recensement général de la population. Tout y va : les morts, les déplacés et surtout les enfants. Tout ceci vise un seul objectif : pourrir complètement le nouveau fichier, obtenir la majorité des 2/3 à l’assemblée nationale, adopter une nouvelle constitution et aller à un troisième mandat>>, dénonce Cherif Bah.

Par ailleurs, la deuxième personnalité de L’UFDG a souligné que le FNDC doit se sentir concerné par ces manquements liés à la révision de la liste électorale en Guinée.

<<Dès cet instant Le FNDC incarnant les Forces Vives sont concernées car il s’agit d’une violation grave de la constitution. Il faut donc trouver un moyen d’arrêter cette mascarade de révision et mettre la CENI devant ses responsabilités>>, a conclu Chérif Bah, ancien gouverneur de la banque centrale de la Guinée.

 

Amadou Oury Barry pour googa224.info

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée