Chef de file de l’opposition : « On a bien travaillé pour mériter cette place », dixit Mamadou Sylla

0
Chef de file de l’opposition
D’après les résultats provisoires de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) de ce mercredi, 1er avril 2020, c’est l’Union Démocratique de Guinée d’Elhadj Mamadou Sylla qui vient en 2ème position derrière le RPG-Arc-En-Ciel.
Si la Cour Constitutionnelle valide les résultats de la CENI, l’homme d’affaire  pourra devenir le nouveau chef de file de l’opposition guinéenne en remplacement de Mamadou Cellou Dalein Diallo, président de l’UFDG qui occupait ce poste depuis les législatives de 2013.
Joint au téléphone ce vendredi 03 avril par un des reporters de Googa224.infos, Elhadj Mamadou Sylla qui a obtenu quatre (4) députés à l’issue des législatives contestées du 22 mars dernier confie que son résultat est le fruit de dur labeur.
«On a bien travaillé et puis c’est le travail qui est payé. Dieu paye toujours celui qui travail, on a travaillé et il (Dieu ndlr) nous a payé, c’est une fierté pour nous. On a bossé durant six (6) semaines même si pour le moment les résultats sont provisoires mais comme la Cour Constitutionnelle va définitivement trancher et là on s’aura comment nous y prendre», explique-t-il.
Plus loin, Mamadou Sylla ajoute :
«C’est la loi qui le dit quand un parti vient derrière le premier, il devient automatiquement chef de file. C’est nous (députés ndlr) qui avions voté cela, non seulement le poste mais aussi le budget>>, rappelle-t-il avant de déplorer le mode de dépouillement des bulletins le jour de l’élection du 22 mars et l’absence des délégués lors de la centralisation.
Pour Mamadou Sylla, si le dépouillement était passé dans des meilleures conditions, son parti pouvait avoir plus de députés.
A noter que le parti au pouvoir, le RPG Arc-En-Ciel a totalisé 79 sièges dont 37 sur 38 possible à l’uninominal.
Rama Fils pour googa224.info

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée