« C’est Alpha Condé qui décide qui il veut rencontrer aujourd’hui» rassure le porte-parole du gouvernement

0
Ramené à la résidence de son épouse à Landreah dans la matinée du lundi, 29 novembre 2021, l’ancien président Alpha Condé n’est toujours pas accessible. Un important dispositif sécuritaire est mise en place pour assurer sa sécurité. 
Face à cette situation le ministre porte-parole du gouvernement rassure que le leader de la couleur jaune RPG-ARC-EN-CIEL se porte mieux depuis son éviction le 05 septembre dernier : « il va pour le mieux, c’est que je sais. Je ne racontre pas le président quotidiennement, mais le temps que j’ai pu le voir, il était plutôt en forme. je ne l’ai pas découvert en prison. c’est quelqu’un que j’ai connu dans les années 1980. Il va mieux le temps que je l’ai vu. C’est très rare de voir un homme de son âge faire quand même 20 pompes après le 5 septembre» se félicite Ousmane Gaoual Diallo.
Plusieurs observateurs estiment que le président déchu est en prison. Des allégations que réfutent le ministre l’habitat et de l’aménagement du territoire. Pour lui, ce sont deux lieux très différents pour ceux qui ont fait la prison.
« Les conditions sont très différentes. Si le CNRD quitte aujourd’hui sa résidence tout le monde rentre là-bas comme ils veulent, quelque chose l’arrive, vous dites quoi? c’est quand même un ancien chef d’état. Il a aussi bien d’ami que d’adversaires, des énnemis mêmes. Si on le livre à ça, on fait comment. Celui qui décide aujourd’hui qui il veut rencontrer. Si vous voulez le rencontrer, il y a un protocole là-bas. Moi je sais pas si c’était pas facile la prison, je ne racontrais pas à qui je voulais. Quand même c’est différent. Et c’est pour ça, qu’on a voulu le remettre dans la résidence de son épouse. Si sa résidence de Kipé était prête pour l’accueillir, il serait aller là-bas » a insisté Ousmane Gaoual Diallo invité ce lundi 13 décembre 2021 à la radio FIM dans l’émission  »mirador ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée