Cellou Dalein sait pourquoi Conté «avait eu beaucoup de premiers ministres sous son règne »

0
A chaque fois que l’occasion se présente, le Pr Alpha Condé accuse les anciens premiers ministres  sous l’ère Lansana Conté, (Lansana Kouyaté, Sidya Touré et Cellou Dalein Diallo) d’avoir pillé les ressources du pays. C’est pour cette raison qu’il a promis de ne jamais » laisser la Guinée dans les mains des bandits ». Des allégations que rejettent le président de l’UFDG.  Lors de son douzième assemblée générale virtuelle de ce samedi, Cellou Dalein dément cette’ contrevérité » et invite ses amis qui travaillent avec Alpha de ne jamais  » accepter de salir la gouvernance » du Général Conté 
 
Lisez cet extrait….
« J’ai entendu Alpha Condé dire encore que notre pays aurait dû être la deuxième économie de l’Afrique de l’Ouest. Seulement, ce que le président sékou Touré n’a pas pu travailler à cause des Français et le président Conté n’a pas pu travailler à cause de ces premiers ministres. Par ce que lui n’était pas inscrit, il a dit aux ministres et aux premiers ministres de faire ce qui est bon pour le pays. Et il est allé dormir et les premiers ministres ont pillé le pays. Deux choses : d’abord le président Conté n’était pas un homme analphabète qu’on a tendance à l’incenuer. Le président Conté a été un militaire bien formé à la base à l’école préparatoire de benjerville ensuite à Saint Lui. Et il a gravé tous les échelons dans l’armée. Il a été intendant de l’armée, commandant de Camp, de zone, chef d’état major adjoint des armées avant d’accéder au pouvoir. Il sait comment commander. Il avait le sens de commandement. Et il avait un tempérament calme lucide, serein, un homme qui a horaire de l’injustice. C’est pourquoi, ces collègues l’on désigné pour diriger le pays en 1984. Il avait déjà une expérience solide, de gestion. Lorsqu’il a pris le pouvoir, c’est sur sa clairvoyance que des réformes ardues ont été menées ici. Il a libéré les prisonniers politiques. Tous les exilés qui étaient condamnés sont revenus librement. (…) Ils vont croire qu’il n’y a pas eu de développement pendant cette phase. Je m’inscris en faux contre cette affirmation. Il y a eu de développement. C’est Alpha Condé qui n’a pas d’expérience. Et les problèmes qu’on a c’est par ce qu’il n’a pas d’expérience. S’il avait l’expérience du président Conté de son humanisme, la  vision de Conté, on ne serait pas là aujourd’hui. Pour un fois je suis d’accord avec Mamadou Sylla qui a rappelé que tous nos problèmes c’est du fait que le président actuel celui qui s’est emparé du pouvoir n’a même pas géré même un quartier. Je crois Mamadou Sylla a raison.
L’autre contre vérité, il y aeu du développement. De 1990 à 2000 la Guinée a fait un tau de croissance moins de 5%. Alors que tous les pays de la sous région en raison de la crise du CFA on avait de taux de croissance négative. Le déficit budgétaire de moins de 5%.  L’inflation à moins de 5%. Il ne faut pas que (Kassory Fofana, Kiridi Bangoura etc..), eux qui sont actuellement les collaborateurs d’Alpha acceptent que cette contrevérités puisse prospérer. Il y a eu des réformes dans tous les secteurs. Alpha Condé n’a pas fait 1% dans les infrastructures routières. Au niveau du réseau interurbain, le général Lansana Conté a laissé un réseau de 2200km aujourd’hui complément dégradé, faute d’entretien.  Aucune extension de ce réseau interurbain revêtu n’a été enregistré en dehors de 135km qui relie Beyla à N’zerekoré. Et ce réseau a été réalisé par Rio Tinto. Qui est-ce qu’il y a derrière cette philosophie d’Alpha,c’est les premiers ministres. La Guinée aurait été deuxième si on avait pas eu des ministres et des premiers ministres prédateurs. Lansana Conté qui ne connaissait rien, il a passé son temps à dormir, ça c’est ce trompé et ne pas connaître Lansana Conté. C’était un homme vigilant qui avait le sens de commandement qui faisait le contrôle. Lorsqu’il se sentait que tu trompait, il te virait. C’est pourquoi il y a eu beaucoup de premiers ministres en son temps. C’est une campagne de dénigrement pour nos deux personnes (Sidya Touré et moi). Il n’y a rien derrière. Les premiers ministres ne vont qu’appliquer les directives de Sékoutoureyah. Alors si son intention c’est d’attribuer les échecs et les crimes à ses anciens premiers ministres vous les gens de Forecariah préparez-vous (rire). Parce qu’ils vont tous mettre sur vos enfants. Par ce que c’est vous qui fournissez les premiers ministres.
Nous on a développé le pays dans tous les secteurs dans un contexte de rareté des ressources. Parce que lui (Alpha Condé) c’est ce maladresse et ses incohérences qui ont fait qu’on ne s’est pas développé. Parce que lorsqu’il arrivait ( en 2010) le cour de la beuxite et du fer atteignait de niveaux jamais égalé. Hors, la bauxite n’est pas un mérite,bc’est le marché mondial qui demande la bauxite de Guinée. L’industrie de l’alluminium ne peut plus fonctionner sans la bauxite de Guinée. Donc il y a une demande forte et de prix qui sont bons. (…) Sékou Touré et Conté ont eux le privilège de n’avoir pas bradé ces ressources. Puisque les prix n’étaient pas à l’épope très bons. Ils ont attendu pour préserver l’intérêt de la Guinée. Mais Alpha Condé n’a pas su exploiter cette opportunité qui s’offre aujourd’hui à la Guinée. Sa bauxite est devenue indispensable au fonctionnement des industries minières du sion pour le fer du Guinée.»

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée