Cellou à Conakry, quel miracle ? Enfin, le jour de la grande résurrection en Guinée

0

C’est comme si aucun guinéen n’était mort depuis la création de la terre, du ciel et de l’humanité ! Conakry a débordé de monde à l’occasion de la journée de clôture de la campagne digne de l’opération ‘’ l’épervier ‘’.
Ce jour n’est autre que celui de la grande résurrection tant annoncée et tant attendue pour le jugement dernier. Quel miracle, quelle impressionnante mobilisation pour cet homme à la bonne étoile, synthèse de la diversité culturelle et symbole de la sainteté et de l’honnêteté à cœur fait de beurre de karité et de qualité ?
Le ciel a tout donné à Cellou Dalein, grandeur, honneur, dignité avec une dose d’usage d’un prestige naturel avec humilité sans perdre la raison. Cette nouvelle ère de grande gloire qui s’ouvre pour lui est le signe de la reconnaissance pour sa patience et son amour pour la Guinée et les guinéens.
L’exploit réussit par le leader charismatique de l’UFDG relève de l’impossible qu’à l’inimaginable. C’est incroyable. Ce jour de retour de campagne de l’homme de la paix est le triomphe de la vérité sur le mensonge. Le tsunami vert-blanc remet la pendule à l’heure. Le verdict est tombé, Cellou est incontestablement le choix premier des guinéens de tout bord confondu. Sur une distance de 50 kilomètres, le patron du nombre et de la quantité n’a perdu aucun millimètre de trou. C’est un monde fou et compacte qui bougeait à l’image d’une vague de mer. Contemplez la mer pour comprendre de quoi il est question.
Ne dit-on pas que le mensonge court plus vite que la vérité mais que cette dernière arrivera toujours malgré le temps qu’elle prendra ?
Alors, les guinéens ont compris. Le temps a rendu son jugement. Cellou n’est comparable à personne, car c’est lui l’instrument de mesure de la masse en Guinée.
A beau mobiliser au pays de la terre rouge, on te dira toujours que Cellou avait déjà fait plus.
Souffrez de lire et d’entendre cette vérité. Je suis un témoin des faits et je livre ma part de vérité sans faire dans l’excès. En Guinée, il y’a Cellou, puis les autres.
J’adresse par anticipation mes félicitations à l’élu du cœur des guinéens. La vérité est déjà connue, il reste la volonté du temps et de la nature.
Wassalam !

Par Habib Marouane Camara.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée