«Ce n’est pas une punition, on va partir à la mise à la retraite de certaines personnes » (col Doumbouya)

0
Le Chef de l’État, était dans les locaux du Ministère de la fonction et du travail ce jeudi 11 Novembre 2021. Le Colonel Mamadi Doumbouya a promis dans les prochains le ministre Julien Yombouno procédera au toilettage du fichier afin de permettre les jeunes d’accéder à la fonction publique. 
Redynamiser l’administration publique et créer des opportunités d’emploi pour la jeunesse guinéenne sont entre autres les défis que comptent relevés les autorités de la transition. « C’est un crédo pour moi de travailler pour les jeune. Le ministre de la fonction publique et du travail, je pense qu’il a un grand nettoyage à faire en ce qui concerne le fichier. Parce que le fichier pour nous, c’est important. C’est la base de tout. A partir delà, on va partir à la mise à la retraite de certaines personnes et pour moi ce n’est pas une punition. C’est tout simplement un droit. Et le droit chacun a le droit de respecter et pour se faire, on doit aussi donner la chance aux jeunes qui ont besoins de travailler. Nous avons la démographie aujourd’hui qui explose. Nous avons tellement des jeunes à donner du travail et qu’il faut toute suite donnée le droit à ceux qui doivent aller à la retraite et permettre aux jeunes de réprendre les destinées de notre pays. Parce qu’on dit souvent on les condamne d’être jeune. Je pense il n’y a pas d’école d’expérience. Il faut qu’on donne la chance à tout le monde » rassure Colonel Mamdi Doumbouya.
A l’en croire, l’état du ministère de la fonction publique prouve qu’il y a encore du travail à faire: « Donc nous venons consolider bien-sûr les acquis, mais aussi développer ce qu’on doit développer dans notre pays pour permettre aux jeunes d’être responsable. La responsabilité pour nous est très importante. Puisque nous avons pris notre responsabilité le 05 septembre. C’est pour donner la chance à tous les Guinéens. Et donc pour se faire, le ministre de la fonction publique a l’ordre de ne discriminer personnes et donner la chance à toutes les régions de la République de Guinée. Ma visite était juste de savoir aussi si les gens travaillent. C’est pourquoi, je suis venu tard pour voir s’il y a encore des gens dans leur poste. C’est important qu’on travaille. Parce que seul le travail paie. On peut parler, mais il faut qu’on travaille» a-t-il insisté.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée