CAF : Constant Omari assure l’intérimaire jusqu’en mars 2021 

0

Cette décision émane de la commission d’éthique de l’instance du football mondial. Ceci fait suite à une enquête menée par les équipes de la FIFA, qui renchérit que Ahmad Ahmad est coupable d’avoir enfreint divers codes d’éthique.

Pour ce faire, le président de la Fédération congolaise de football association (FECOFA), Constant Omari Selemani est désigné par la FIFA pour assurer l’intérim de la présidence de la CAF jusqu’aux prochaines élections de cette institution sportive en 2021.

Exerçant l’intérim de la présidence de la CAF depuis le 10 novembre dernier suite à l’absence de son titulaire Ahmad Ahmad pour des raisons de santé (Covid-19), le Congolais Constant Omari Selemani verra sa gestion de cette institution, se prolonger après la suspension de son président. Et cela en vertu des dispositions de l’article 24 paragraphe 8 des statuts de la CAF.  « En cas d’absence du Président ou de son incapacité temporaire à assumer sa fonction, il est remplacé par le vice-président ».

Ainsi, Ahmad Ahmad devra en outre s’acquitter d’une amende s’élevant à 184 922 euros. Et devra rester durant cinq ans sans aucune activité liée au football.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée