Bogola Haba poursuivi pour ‘’atteinte aux intérêts de la nation’’ :‘’ Il est normal qu’il s’explique ’’ Tibou

0

Poursuivi pour  ‘’atteinte aux intérêts de la nation, offense au chef de l’État, trouble à l’ordre public ‘’ le responsable de la communication de l’ANAD  reste toujours en garde à vue  à la Direction Centrale de la Police Judiciaire de Kaloum.

Interpellé mercredi dernier à Lambagny dans la commune de Ratoma, Kéamou Bogola Haba risque d’avoir le même  sort que ses collègues Ousmane Gaoual Diallo, Cellou Baldé, Etienne Soropogui, Abdoulaze Bah Cherif Bah etc. détenus à la maison centrale de Conakry  depuis neuf mois sans jugement. Selon le ministre porte-parole du gouvernement, le président d’honneur du parti UGDD Kéamou Bogola Haba  « s’est livrée à des déclarations appelant à la désobéissance civile, appelant à l’insurrection. On ne peut pas admettre dans une démocratie qu’on demande à faire partir un président de la République. Et je pense qu’il est tout à fait normal que les services de sécurité interpellent la personne concernée pour qu’elle s’en explique », a annoncé Tibou Kamara sur RFI.

Il faut noter que les avocats du prévenu craignent pour la santé de leur client. Puisqu’il serait lié à deux interventions chirurgicales cardiovasculaires qu’il a subies, il y a quelques années.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée