Au Sénégal, la Tabaski se prépare sur une vague de Covid

0

Au Sénégal, la Tabaski, la grande fête musulmane de l’Aïd, sera célébrée entre mardi et mercredi prochain. L’occasion de grands rassemblements familiaux et de gros préparatifs, alors que le pays fait face à une flambée de cas de Covid-19. 674 nouveaux cas ont été enregistrés, soit un taux de positivité de près de 26%

Mercredi, plus de la moitié des nouveaux cas étaient enregistrés dans la région de Dakar, qui reste l’épicentre de la pandémie. Une situation qui inquiète à l’approche de la grande fête musulmane de la Tabaski, la semaine prochaine, l’occasion de grands rassemblements et de voyages à travers le pays. Alors que les restrictions sanitaires comme le couvre-feu ont été levées après les violentes manifestations de mars dernier.

Méfiance et pénurie

À ce jour, près de 591 000 personnes seulement ont été vaccinées, dans un pays de 16 millions d’habitants. Mais en plus de la méfiance vis-à-vis du vaccin, de nombreux centres de santé font face à des pénuries. Le syndicat national des médecins a mis en garde face au risque de saturation des services de santé, « au bord de l’implosion ». Le Sames a par ailleurs appelé le gouvernement à interdire tous les rassemblements « religieux, culturels ou politiques ».

Depuis la confirmation du premier cas le 2 mars 2020 au Sénégal, 1 203 décès liés au Covid-19 ont officiellement été enregistrés.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée