Assises nationales: Makanera Kaké invite ces collègues de venir assister

0
En conférence de presse ce vendredi 25 mars 2022, l’ancien ministre de la communication Alhousseny Makanera Kaké  a donné sa position par rapport à l’évolution de la transition et les assises nationales.  
 
Contrairement à certaines formations politiques, le président du FND a apprécié la façon dont les assises nationales ont démarré le 22 mars. Alhousseny Makanera Kaké estime que c’est en ce moment que les Guinéens doivent se parler afin d’aller de l’avant. D’ailleurs, l’ancien député reste persuader que les assises nationales sont des éléments importants pour la réussite de cette transition. « Depuis cette période (22 mars) les autorités du CNRD, les partis politiques, la société civile sont en train de travailler pour que notre transition soit une réussite. C’est que j’ai beaucoup aimé, tous sont d’accord pour qu’on fasse en sorte  que cette transition soit la dernière. (…). Pour moi, la transition et assises nationales sont intimement liées. Nous voulons aller dans l’ordre constitutionnelle. Mais il doit être nettement meilleur que le jour où les militaires ont pris le pouvoir, pour que nous puissions construire notre pays. Pour mettre nos populations à l’aise, il faut que la population puisse avoir les bras de tous ces fils. Il faut qu’il ait l’unité nationale. Les assises nationales doivent tourner au tour de la vérité et pardon. Les assises nationales sont un élément essentiel pour la réussite de la transition. Elles sont importants parce qu’elle appelle au pardon entre les Guinéens qui ont été causé depuis une dizaine ou centaines d’années » a-t-il dit.
 
Pour finir, le leader du Front National pour le Développement invite ces autres collègues politiques, la société civile qui n’ont pas assisté à l’ouverture des assises nationales de revenir: « Je profite de cette occasion pour appeler mes frères de la société civile, les politiques qui n’ont pas accepter de venir à la cérémonie d’ouverture des assises nationales d’accepter de mettre au-dessus de tous les différends qui nous opposent pour se mettre au service de notre nation, en acceptant de venir pour animer les assises. Par ce qu’on ne pourra pas faire bouger les lignes quand on est à la maison. Certains disent qu’ils ne connaissent pas le (TDR) Terme de référence. On peut participer tout en proposant, améliorants les TDR(Terme de référence) proposés. Aujourd’hui, l’objectif principal de ces assises, c’est de faire participer, ce qu’ils ne sont pas là» a-t-il conclu.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée