Après le départ des agents qui gardaient la ferme d’Elhadj Alsény Barry, le gérant constate la disparition de 92 têtes.

0

La ferme avicole de l’opérateur économique Elhadj Alsény Barry saisie il y a une semaine par les autorités guinéennes a été libérée. Les forces de défense et de sécurité qui y étaient déployées ont quitté les lieux mercredi dernier selon plusieurs sources

Pour Boubacar Diallo, le gérant de la ferme c’est un ouf de soulagement pour les employés de cette ferme de 50 000 têtes de poules. « C’est ce mercredi matin, à 10 heures, que les forces de défense et de sécurité ont libéré les lieux. Donc, à 12 heures, on a repris le travail à la ferme en attendant la fin des négociations qui sont en cours entre notre société et l’Etat. Nous allons prouver que nous sommes dans la légalité. Nous occupons légalement ce domaine. Le décret de 2011 (relatif à la récupération des domaines de l’Etat) ne nous concerne pas. Notre contrat avec les autorités s’étend sur une durée 80 ans, donc on est en règle. Néanmoins, nous sommes en négociation avec les autorités pour être rétablis définitivement dans nos droits », a confié boubacar Diallo

A en croire ce gérant de cette ferme, les agents qui occupaient les lieux ont pu laisser de traces en emportant 92 poules. « Il y a eu 92 poules qui ont été volées dans la ferme. Soit une valeur de 2 300 000 francs guinéens. Ces poules ont été volées nuitamment pendant que les agents de sécurité occupaient les lieux. Nous avons retrouvé ces poules sur le marché, parce que nous avons une catégorie de poules unique, donc nous sommes sur des enquêtes pour savoir comment elles se sont retrouvées sur le marché », a confié le gérant de la ferme avicole de Dioumayah.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée