Annonces d’Alpha Condé à New-York : « C’est honteux humiliant et malheureux » dixit Abdoulaye Bah

0
Profitant de son séjour à New-York, le président Alpha Condé a demandé l’organisation d’un référendum et des élections législatives.
L’ancien maire de la commune de Kindia,
n’a pas été tendre avec le chef de l’État guinéen. Pour Abdoulaye Bah, c’est une mission d’humiliation et de confusion que le président Alpha Condé a confié à son premier ministre Ibrahima Kassory Fofana.
<<Il y a une confusion au plus haut niveau de l’État. Pendant que le président avait instruit monsieur Kassory de consulter les forces qu’ils veulent et je ce dernier lui fournit un rapport final qui va lui permettre de décider, il annonce à l’extérieur de la Guinée qu’il y aura élections et qu’il aura référendum. Finalement, qu’est-ce qu’il aura confié à Kassory comme mission ? Humiliation, confusion>>, a t-il dit dans l’émission »Actu au scanner » de la radio City FM.
Par la suite, cet élu qui a toujours refusé de siéger à la mairie de Kindia qu’il revendique la tête pense que le président de la République de Guinée ne devait pas annoncer à l’extérieur de son pays l’organisation d’un référendum et des élections. Pour lui, Alpha ne s’adressait qu’à ses militants.
<<Un président qui a un peu d’égard, un peu de respect pour le peuple que Allah lui a confié ne doit pas annoncer des décisions importantes à l’extérieur du pays. Ça se fait à l’intérieur de la nation. C’est dans le territoire national qu’on doit prendre certaines décisions ou intentions, pas en dehors des frontières. Il a fait ça aussi devant les militants du RPG pas la nation guinéenne. Ce qu’il a fait là-bas, c’est humiliant, c’est honteux et malheureux et ça n’engage que lui. Pour nous, il demande à ses militants d’aller aux élections et non au peuple de Guinée. S’il aime la Guinée, on attend qu’il le fasse devant l’écran de la RTG. En ce moment là, les 12 millions de guinéens qui vivent en Guinée pourront n’est ce pas prendre position. Mais tant qu’il n’aura pas fait, pour nous c’est un non événement et pour nous ça n’a pas d’importance>>, martèle-il.
Le chef de file de l’opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo avait annoncé la semaine dernière la reprise des manifestations. Pour Abdoulaye Bah,
Les manifestations sont prévues à Kindia ils n’attendent que le mot d’ordre de l’opposition.
Amadou Oury Barry pour googa224.info
00224 620453597
oury135@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée