ANAD : l’UPG de Jacques Gbonimy jette l’éponge

0

C’est désormais officiel! Le parti de l’Union pour le Progrès de la Guinée dirigé par Jacques Gbonimy n’est plus membre de l’Alliance nationale pour l’alternance démocratique (ANAD). C’est à travers un communiqué du bureau politique national signé depuis le vendredi 4 mars dernier que le parti a annoncé son retrait de cette alliance dirigée par Cellou Dalein Diallo.

Par ailleurs, l’UPG s’engage à continuer son combat pour l’avènement d’une Guinée juste et démocratique.

Ci-dessus communiqué

  • L’Union pour le Progrès de la Guinée UPG, fidèle à sa ligne de conduite et aux valeurs démocratiques a, depuis sa création en 1992, contribué efficacement à l’essor d’un État de droit en République de Guinée. Dans cette optique, elle a pris part à l’essentiel des joutes électorales démocratiques que la Guinée a organisées en participant aux présidentielles de 1993 et 1998, aux législatives de 1995, 2002, et 2013 avec des élus aux différentes Assemblées nationales ainsi qu’aux élections communales de 2005 et 2018.
  • Membre de la CODEM (Coordination de l’Opposition Démocratique) dans les années 2000 et des Forces Vives en 2010, I’UPG a toujours été à l’avant-garde du combat pour la démocratisation réelle de notre pays; ce qui lui a permis d’ailleurs, à travers son Leader charismatique, feu l’Honorable Jean Marle DORE, de bénéficier de la confiance de ses pairs pour occuper le poste de Premier Ministre, chef du gouvernement, pendant la transition de 2010.
  • C’est dans la logique de la défense des intérêts supérieurs de notre nation et celle des acquis démocratiques que I’UPG s’est engagée auprès du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) pour le maintien de la Constitution du 7 mai 2010, que son défunt Leader avait voulu, avec insistance, faire adopter par référendum.
  • En septembre 2020, suite à l’invalidation de la candidature de Docteur Édouard Zoutomou KPOGHOMOU à la présidentielle du 18 Octobre 2020, I’UPG, en commun accord avec les partis membres de l’Union Nationale pour l’Alternance et la Démocratie (UNAD) et l’adhésion massive de sa base électorale, s’est engagée à signer à l’Alliance Nationale pour l’Alternance et la Démocratie (ANAD) pour soutenir la candidature de EIHadj Mamadou Cellou Dalein DIALLO. L’alliance électorale (ANAD) deviendra, le 14 juillet 2021, une alliance politique pour l’adapter au contexte politique du moment.
  • A cette étape cruciale de notre progression vers un État démocratique et suite aux différentes sollicitations des militants, sympathisants et des structures du Parti, le Bureau Politique National de I’UPG, après plusieurs réunions, a pris la décision de se retirer de l’ANAD à compter du vendredi, 04 mars 2022.
  • L’UPG, en tant que Parti libéral travaillera avec l’ensemble des formations politiques légalement constituées en République de Guinée pour l’avènement d’une Nation libre, démocratique et émergente.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée