Alpha Condé plaide : « Chacun doit respecter les lois et bannir ces propos et de ses actes de violence afin que notre pays demeure une société de libéré »

0

Dans la salle du palais Roi Mohamed V bien remplie des personnalités étrangères et Guinéennes, le président Alpha Condé a prêté serment ce mardi 15 décembre 2020.

Dans son intervention, le chef de l’état a d’abord rappelé que la Guinée vie désormais sous l’ère d’une nouvelle institutionnelle avant de mesurer les nombreux défis qui l’attendent dans les six prochaines années. Car la Guinée fait face à des mutations profondes dont notre société est au grand bouleversement de l’histoire. « (…) La Guinée en cette phase de son histoire et pour son avenir a besoin d’un véritable sirseau national afin consolider notre vivre ensemble fondé sur l’intérêt national et le respect des nos institutions. Des fondements de notre démocratie ont été souvent ébranlées par les vivent politiciennes et les tensions sociales. Mais grâce à notre vigilance à tous et au sans de la responsabilité de chacun la sécurité de l’état et biens et des personnes continuent d’être assuré pour le bien de tous. Je suis le président de tous les guinéens et au service de tous les guinéens. Dans la réalisation de notre idéal commun personne ne sera publié. Aucune partie du pays ne sera exclu. Chacun Guinéen aura sa place. Car c’est ensemble que nous pourrons surmonter les difficultés d’aujourd’hui et relever les défis de demain. (…) mais chacun doit respecter les lois et bannir ces propos et de ses actes, la violence afin que notre pays demeure une société de libéré » a-t-il expliqué.

Par ailleurs, le Pr Alpha Condé promet d’être le président tous les Guinéens sans exception. Et fait une invite à l’ensemble du peuple de Guinée à  » oublier » le passé qui  » divise » au profit d’un avenir meilleur « C’est un devoir qui encombre à chacun d’entre nous. Malgré tous les progrès accomplis dans tous les domaines de la vie nationale, l’éducation, la santé, l’agriculture les services de sociaux de base l’entreprenariat des jeunes, l’autonomisation des femmes, notre pays veut faire désormais 15% de ses recettes minières au développement des collectivités locales. Ainsi pour la première fois de notre histoire, les ressources minières de notre profite directement à tous les citoyens à travers leur collectivités locales. Le secteur de l’énergie a connu un développement significatif. Trois grands barrages ont été réalisés en 10 ans pour une puissance de plus 100 KMW. Notre pays en phase de pouvoir de partager l’énergie avec les pays voisins de la sous-région » a salué Alpha Condé.

Parmi les invités devant lesquels le Grimpeur a juré, il y a : Tchad: Idriss Déby Itno ; Congo : Denis Sassou N’Guesso ; Comores: Azali Asoumani ; Burkina Faso: Roch Mark Christian Kaboré ; Mauritanie : Mohamed Ould Cheick El Ghazouani ; Sierra Leone : Julius Mada Bio ; Ethiopie : Sahle Whok Zwelde ; Togo: Faure Gnassingbé Eyadéma ; Mali: Bah N’Daw ; Libéria : George Weah ; Ghana: Nana Akuffo Addo.

Pour les autres pays qui étaient représentés, il y avait Djibouti, Gabon, Ouganda, Angola, Guinée Equatoriale, Zimbabwe, Qatar, Cap-Vert, Cameroun, Cote d’ivoire, Sénégal, Erythrée, RDC, Egypte, Turquie, Russie, France, Nigeria, Rwanda, Afrique Sud.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée