Alpha Condé doit subir les conséquences de sa HAUTE TRAHISON (Aliou Bah)

0
Le président Alpha Condé, réélu le 11 octobre 2015, avait prêté serment devant le peuple de Guinée en ces termes le lundi 14 décembre 2015.
«Professeur Alpha Condé, veuillez vous lever, s’il vous plaît, et vous avancer devant cette Cour. Veuillez lever la main droite et lire le serment prévu par l’article 35 de la Constitution».
« Moi, Alpha Condé, président de la République, élu conformément aux lois, je jure devant le public de Guinée, sur mon honneur, de respecter scrupuleusement les dispositions de la CONSTITUTION, des lois et des décisions de justice, de défendre les institutions constitutionnelles, d’intégrité du territoire et l’indépendance nationale. En cas de PARJURE, que je subisse des rigueurs de la LOI ».
« La Cour prend acte de votre prestation de serment »
Alors le serment ayant un caractère sacré, le président Condé, en s’engageant dans la forfaiture, perd ainsi toute la confiance (légitimité) du peuple. Cet acte de PARJURE l’amènera à subir les conséquences de sa haute trahison car une constitution se respecte dans sa lettre et son esprit.
Soyons mobilisés et déterminés pour sauver la RÉPUBLIQUE !
Par Aliou Bah, Président de l’organe provisoire du MoDeL 
Membre du FNDC

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée