Agression portugaise: 50 ans après le PDG-RDA continu à célébrer cette date historique

0

22 novembre 1970- 22 novembre 2020, cela fait exactement ce dimanche, 50 ans depuis que la Guinée a été victime d’une attaque par les agresseurs portugais. Une agression qui a été maîtrisée par le pouvoir de Conakry à l’époque. C’était sous le régime du feu président Ahmed Sékou Touré, aussi sous l’égide de son parti le PDG RDA.

Pour commémorer cette date historique, le Bureau politique Nationale du Parti Démocratique de Guinée / Rassemblement Démocratique Africain (PDG/RDA), a célébré ce dimanche 22 novembre 2020, à son siège à Conakry, les 50 ans de cette agression. Mettant à profit l’occasion pour expliquer l’histoire de la République de Guinée.

Après un vibrant hommage rendu au camarade Feu El Momo Bangoura, compagnon de lutte du Feu camarade Ahmed Sékou Touré, premier président guinéen, le Secrétaire Administratif du PDG /RDA, Manga Mory Bangoura n’a pas manqué de rappeler l’historique de cet événement qui a marqué la Guinée.

» Le 22 novembre 1970 – 22 novembre 2020, il y’a exactement 50 ans que le peuple martyr de Guinée a été victime d’une agression étrangère, qui, très rapidement a été condamnée par toutes les forces progressistes africaines et internationales. Cette date a fait couler beaucoup d’encres, mais aussi beaucoup de contrevérités ont été dites. » dit-il

Et de poursuivre, « Il faut admettre que le « NON » de la Guinée le 28 septembre 1958 à la France est à la base de l’effondrement du système colonial français. Et, 2 ans après la proclamation de l’indépendance de la Guinée, les autres colonies françaises fouettées dans leur dignité ont demandé leur indépendance. Considérant que sa souveraineté était indispensable de celle des autres colonies, la Guinée s’engagea aux côtés des peuples opprimés dans la lutte de libération. Elle était présente en Algérie, en Angola,au Congo, en Guinée Bissau, au Mozambique et autres », a rappelé le secrétaire administratif du parti

C’était sous le régime du feu président Ahmed Sékou Touré, aussi sous l’égide de son parti le PDG RDA.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée